Le WE

Info / Infox : qui dit vrai sur les effectifs des forces de l'ordre ?

Publié le 24 avril 2021 à 20h19, mis à jour le 24 avril 2021 à 22h49
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le chef de l’Etat a promis de créer 10 000 postes avant la fin de son quinquennat. Il assure qu’il les atteindra, avec déjà plus de 6 000 postes créés. Des chiffres repris très vite contesté par l’opposition. Qui dit vrai ?

C’est une bataille qui est livrée à coup de Tweets. Avec d’un côté, on a député socialiste, Valérie Rabault. Elle affirme, graphique à l’appui, que 1 109 postes ont été supprimés dans la police et la gendarmerie entre 2017 et 2020. Une fake news selon Gérald Darmanin, lui, il avance un autre chiffre qui n’a rien à voir, plus 6 214 créations de postes. D’après lui, cela fait quand même un sacré écart entre ces deux chiffres.

Alors, quand on interroge les deux, on voit qu’ils utilisent la même source (un document annexe du budget de l’État), mais qu’ils ne prennent pas les mêmes données. La députée compte uniquement les effectifs au 31 décembre de chaque année. Et sur trois ans, elle aboutit effectivement à une différence de 1 109 postes. Mais là où elle se trompe, c’est qu’elle n’inclut pas les transferts de personnels qui ont eu lieu depuis quelques années. Cela concerne, par exemple, les mécaniciens qui sont en charge des voitures de police, les services financiers. Ces postes n’ont pas disparu, ils ne sont plus comptabilisés dans les effectifs de la police, ils sont rattachés à d’autres services du ministère.

Et si on prend en compte tous ces transferts, on retrouve les créations de postes de Gérald Darmanin, à savoir 4 509 pour la police, 1 624 pour les gendarmes, auxquels on rajoute 81 postes au renseignement. Cela nous donne bien 6 214 créations depuis 2018, comme l’a annoncé le ministre. Suivez l’intégralité de ce document dans la vidéo ci-dessus.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info