Éric Zemmour se lance dans la bataille des législatives

Législatives : Eric Zemmour regrette l'absence d'alliance entre Reconquête, LR et le RN

A Lo.
Publié le 1 juin 2022 à 23h20
JT Perso

Source : RUTH ELKRIEF 2022

Le chef du nouveau parti d'extrême droite, Reconquête !, a regretté le refus d'alliance de la part du Rassemblement nationale et des Républicains.
Il a assuré qu'il allait en pâtir avec un faible nombre de députés.
Il a dénoncé en général le comportement du RN, qui ferait campagne contre lui.

En pleine campagne pour les législatives depuis la 4e circonscription du Var où il s'est parachuté, Eric Zemmour a partagé sa déception quant à la possibilité manquée de créer une union avec son parti, Reconquête !, Les Républicains et le Rassemblement national. "Ces deux partis ont refusé d'organiser la droite comme Jean-Luc Mélenchon a organisé la gauche", a regretté le candidat d'extrême droite.

"Je croyais que M. Bardella avait d'autres adversaires que moi"

Il a par ailleurs dénoncé le comportement du Rassemblement national, qu'il accuse de faire campagne contre lui. "Je croyais que M. Bardella avait d'autres adversaires que moi", a-t-il déclaré à propos du vice-président par intérim qui ciblerait sa candidature dans le Var et celle d'un de ses fidèles dans le Vaucluse. 

Face à ces attaques, Jordan Bardella avait appelé Eric Zemmour à ne pas "chouiner". "Je ne chouine pas, je dis qu'il eut fallu un accord politique", a répondu Eric Zemmour, relançant les hostilités entre les deux partis d'extrême droite en rappelant que le RN préférait "chouiner" sur le mode de scrutin plutôt que de le combattre en faisant des alliances.

Lire aussi

"Moi, mes seuls adversaires, ce sont Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron", a surenchéri l'ancien candidat à la présidentielle. Il a d'ailleurs renvoyé dos à dos les deux personnalités politiques en assurant qu'il ne choisirait pas en cas de qualification au second tour des législatives. Par contre, si des candidats RN sont qualifiés au second tour devant des candidats Reconquête !, Eric Zemmour a assuré qu'il appellerait ses représentants à "prendre leurs responsabilités". "Évidemment, j'attends la même chose du RN, et des LR aussi", a cependant prévenu celui qui s'est lancé en politique l'année dernière.


A Lo.

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info