Les partis pris : "Des paroles... mais les actes ?", "Les petits arrangements d'Oxfam" et "Fille de Poutine, les grosses ficelles"

Publié le 17 janvier 2024 à 19h35, mis à jour le 18 janvier 2024 à 0h51

Source : 24H PUJADAS, L'info en questions

Tous les soirs, Ruth Elkrief, Pascal Perri et Abnousse Shalmani donnent leurs points de vue sur un sujet d'actualité dans 24H Pujadas sur LCI.

Lors de sa conférence de presse, Emmanuel Macron a repris un slogan déjà utilisé à plusieurs reprises, notamment par les Républicains. "Pour que la France reste la France", a-t-il affirmé. Ruth Elkrief précise que le slogan à la bouche du président n'a pas la même signification. On peut presque dire que "c'est un slogan passe-partout", lance-t-elle. Dans sa position sur l'immigration, le chef de l’État n'avait pas opéré le virage complet sur la droite. "On sent bien à présent qu'il garde espoir que le Conseil constitutionnel vienne invalider les mesures contestées", poursuit-elle.

Pascal Perri s'est intéressé sur le rapport publié par Oxfan qui révèle que la fortune des plus riches explose, avec plus 60% en trois ans. Il rappelle qu'en économie, il faut comparer "des choses comparables". Les performances économiques de l'année 2020 sont "catastrophiques". Cela se justifie par la pandémie de Covid, l'arrêt des usines et des commerces. C'est une année particulière, les bourses s'effondrent. "Comparer 2020 à 2023 revient à comparer les performances d'un athlète blessé avec celles d'un sportif au sommet de sa forme", a-t-il lancé.

Abnousse Shalmani est revenue sur l'interview de Maria Vorontsova, fille de Vladimir Poutine. "Elle a donné l'image la plus occidentalisée et la plus fréquentable de la citoyenne russe qui puisse exister", lance notre chroniqueuse. Quand elle parle de la société russe, "on se croirait dans un rêve humaniste, accompli". La fille du président russe affirme que "La Russie est une société centrée sur l’être humain". Sa recommandation aux scientifiques de lire "Le meilleur des mondes", écrit par Aldous Huxley, est selon Abnousse, le seul moment très politique de l'interview.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info