Les partis pris : "Emmanuel Macron redoute la "décivilisation", "Absentéisme, une maladie économique", et "Trump/Desantis : la bataille commence"

Publié le 24 mai 2023 à 19h24, mis à jour le 25 mai 2023 à 1h58

Source : 24H PUJADAS, L'info en questions

Tous les soirs, Jean-Michel Aphatie, Pascal Perri et Abnousse Shalmani donnent leurs points de vue sur un sujet d'actualité dans 24H Pujadas sur LCI.

Jean-Michel Aphatie est revenu sur les propos d'Emmanuel Macron d'aborder un processus de décivilisation sur la situation actuelle d'insécurité. Selon lui, Macron manie un concept dangereux. Nous avons des problèmes que nous avons du mal à résoudre, ça, c'est une évidence. "Est-ce que la civilisation est menacée ? Là, c'est une tout autre question". "C'est une faute politique de lancer de tels mots dans le débat quand on est au sommet de l’État".

Pascal Perri a abordé l'absentéisme au travail. Selon l'institut Sapiens, l'absentéisme représente 107 milliards de perte de valeur par an. Une des causes serait un management défaillant évalué à 10 à 40 000 euros par an par entreprise. "Le management ne devrait pas être une récompense, mais une compétence."Le management directif pouvait peut-être fonctionner avec les gens de ma génération, mais ça ne marche plus avec les jeunes", explique-t-il. "Un chef doit cheffer, mais ça doit bien cheffer et ce n'est pas toujours le cas".

Ron DeSantis se lance dans la course présidentielle aux États-Unis. Peut-il faire de l'ombre à Donald Trump ? Il lance sa campagne par vidéo en direct sur Twitter ce soir à minuit heure française. Mais qui est-il ? D'origine italienne de famille modeste, Ron DeSantis a fait ses études à Yale en 1998, puis à Harvard. Il est élu à la chambre des représentants en 2013, avec le soutien de Donald Trump. En 2018, il est élu gouverneur de Floride en 2018. Pendant le Covid à la crise sanitaire, il a refusé d'appliquer les mesures sanitaires et a gardé les commerces et les écoles ouverts. Résultats, il n'y a pas eu plus de morts du Covid en Floride qu'ailleurs. "Il semblait bien partie, mais il vient d'annoncer qu'il allait interdire l'avortement en Floride au bout de six semaines, la Floride étant majoritairement pour l'avortement", rapporte Abnousse Shalmani. "Le problème, c'est que là, il dérape, il oublie le business et ne répond plus aux attentes", conclut-elle.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info