Les partis pris : "JDD, un ministre ne devrait pas dire ça", "Emploi : faire le tour du Vieux-Port", et "L'Europe à droite toute"

Publié le 26 juin 2023 à 19h29, mis à jour le 27 juin 2023 à 0h00

Source : 24H PUJADAS, L'info en questions

Tous les soirs, Jean-Michel Apathie, François Lenglet et Abnousse Shalmani donnent leurs points de vue sur un sujet d'actualité dans 24H Pujadas sur LCI.

Le conflit au sein du JDD a pris une dimension politique avec l'intervention de la ministre de la Culture et de la Communication Rima Abdul-Malak. "Mon rituel du dimanche, c’était de me réveiller avec le JDD. Aujourd’hui, il ne paraît pas", affirme-t-elle sur les réseaux sociaux. Jean-Michel Apathie estime qu'une ministre ne devrait pas dire ça. Les journalistes de JDD sont d'ailleurs en grève pour empêcher l'arrivée de Geoffroy Lejeune en tant que nouveau directeur de la rédaction. Il vient de l'hebdomadaire Valeurs actuelles, référencé comme un magazine d’extrême droite. "Le racisme à caractère antisémite vous fait quitter la presse de manière définitive. Le racisme à caractère antimusulman ou anti-islam vous assure des promotions dans la presse. On vous donne des émissions, on vous donne des tribunes et on vous confie la direction d'un journal", s'indigne Jean-Michel Apathie. "C'est ça, la France", conclut-il.

Lors de sa visite dans le quartier des Campanules à Marseille, Emmanuel Macron s'est entretenu avec une mère qui l'interrogeait sur la situation de son fils au RSA. "Je fais le tour du Vieux-Port ce soir avec vous, je suis sûr qu’il y a dix offres d’emploi". François Lenglet rappelle que le président a déjà prononcé cette phrase en 2018. "Mais aujourd'hui, il a raison. Les emplois vacants sont à un niveau absolument record à près de 400 000", souligne-t-il. L'autre mystère, c'est qu'il reste autant de chômeurs dans notre pays". Pour François Lenglet, cela pourrait s'expliquer par l'hystérèse, ce qui signifie que les compétences sont dévalorisées et que la personne a de la difficulté à trouver un emploi.

Quant à Abnousse Shalmani, elle revient sur les résultats électoraux en Europe. En Grèce, le parti conservateur de Kyriakos Mitsotakis obtient la majorité absolue au Parlement. Elle s'inquiète d'une tendance qui ne cesse de se répéter. Soit l'extrême droite qui arrive au pouvoir, le cas de l'Italie avec Giorgia Meloni. Soit en Suède, en Finlande ou en Espagne, dans lesquelles la droite gagne, mais elle va faire une coalition avec l'extrême droite pour arriver au pouvoir. Elle aborde également l'éclatement de la gauche dans ces pays.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info