Les partis pris : "L'indignité de Jean-Luc Mélenchon", "Le paradoxe populiste suisse" et "Batteries, la bataille commence"

Publié le 23 octobre 2023 à 19h26, mis à jour le 24 octobre 2023 à 1h21

Source : 24H PUJADAS, L'info en questions

Tous les soirs, Ruth Elkrief, Abnousse Shalmani et François Lenglet donnent leurs points de vue sur un sujet d'actualité dans 24H Pujadas sur LCI.

Dans une publication sur le réseau social X, Jean-Luc Mélenchon a réagi à la visite de la présidente de l'Assemblée nationale en Israël. "Voici la France, pendant ce temps madame Braun-Pivet campe à Tel-Aviv pour encourager le massacre. Pas au nom du peuple français", a-t-il déclaré. Selon Ruth Elkrief, "ce n'est pas un dérapage. C'est une façon de se diaboliser, de façon délibérée, pour choquer, pour provoquer et focaliser le débat autour de lui".

La Suisse a vécu une forme de paradoxe populiste. L'Union démocratique du centre a remporté les élections législatives, avec 29,2% des voix. C'est largement devant les Socialistes qui plafonnent à 17%, les Verts de gauche à 9,1% et les Vert de droite à 7,1%. "C'est un carton pour les populistes", estime Abnousse Shalmani.

La Chine représente 67% de l'approvisionnement mondial en graphite. C'est également un acteur important de la production de graphite de synthèse, qui peut se substituer au graphite naturel qui est dérivé du pétrole. Une question se pose : comment a-t-on pu laisser faire la Chine, qui pendant quinze ans, a tissé des partenariats avec des pays en Afrique et en Amérique du Sud, eux-mêmes avec des sous-sols chargés de métaux rares ? Pour François Lenglet, "ce qui est en cause, c'est notre négligence".

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info