Tous les soirs, François Lenglet, Pascal Perri et Abnousse Shalmani donnent leurs points de vue sur un sujet d'actualité dans 24H Pujadas sur LCI.

Jean-Michel Apathie s'est penché sur le Conseil de défense et son retour qu'il qualifie "d'électrique". Il s'agit d'une instance qui se réunissait autour de la Covid et où, dans un cercle restreint, des décisions importantes étaient prises. Il ajoute que "si vous avez un cercle élargi pour prendre une décision, vous mettez des années avant de la prendre". Pour lui, "ce qui critique le Conseil de défense raconte à peu près n'importe quoi et ce sont des politiciens de premier ordre". Il ajoute que "la critique du Conseil de défense n'a aucun sens, aucun contenu, aucun intérêt, aucune justification, aucune". Il a rappelé la définition de la démocratie : "c'est l'exécutif qui dirige le pays, ce n'est pas l'Assemblée nationale". Il souligne que la critique contre le Conseil de défense est "nulle et non avenue et elle va sans doute se poursuivre".

Pascal Perri, quant à lui, s'est interrogé sur la réforme de l'assurance chômage et de l'indemnisation des chômeurs. Actuellement, l'assurance chômage est endettée de 63, 6 milliards d'euros fin 2021. "Est-ce que vous feriez confiance à une assurance qui souffre d'un tel endettement ?", s’interroge-t-il. "L'indemnisation du chômage ne favorise pas le retour vers l'emploi", a-t-il affirmé. "Elle n'est pas incitative car elle est relativement élevée. Et elle va au-delà du principe assurantiel… Quand un modèle comme celui-ci, un modèle assurantiel traine une dette de 60 milliards d'euros, il faut s'interroger. Il faut changer les choses", a-t-il conclu.

Abnousse Shalmani évoque les nouvelles découvertes du FBI au domicile de Donald Trump. L'ex-président en personne a lui-même communiqué sa résidence privée, Mar-a-Lago, perquisitionnée le 8 août par le FBI. Le vendredi 26 juillet, un document judiciaire de 38 pages a été expurgé. Le FBI a dévoilé une photo prise chez Donald Trump le jour de la perquisition où on voit les fameux documents "top secret" qui venaient de la Maison-Blanche. "En principe, ça devient un peu n'importe quoi. C'est contre-productif. Il a toujours été là Trump, mais ces affaires-là, le mettent toujours sous la lumière et continuent à entretenir la théorie du complot", lance Abnousse Shalmani. Elle ajoute que "le système est toujours contre Trump et qu'il s'en sort en espèce de grande victime". “Tout cela est choquant”, a-t-elle souligné.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info