Après les élections législatives, une France ingouvernable ?

"Les Républicains ont tort de ne pas construire un projet avec Macron", déplore Luc Ferry

La rédaction de TF1info
Publié le 24 juin 2022 à 9h37
JT Perso

Source : L'Invité Politique

Luc Ferry a assuré ce vendredi sur LCI que le camp LR devrait tendre la main à Emmanuel Macron pour un certain nombre de réformes.
Mais "ils ont peur d'éclater à cause des députés proches du RN et ceux qui veulent aller chez Macron", selon le philosophe.

"Ils devraient se mettre d'accord sur une dizaine de réformes." Invité ce vendredi de la matinale de LCI, Luc Ferry a plaidé pour une union entre le président de la République et Les Républicains, afin d'obtenir une majorité à l'Assemblée nationale sur un certain nombre de réformes.

"Les LR ont refusé l'idée d'un accord. Ils ont peur d'éclater à cause des députés proches du RN et ceux qui veulent aller chez Macron. Ce ni-ni ne donne pas une identité, ils n'ont pas été capables de construire un projet. On a vu ce que cela a donné au PS", a expliqué sur LCI Luc Ferry. Avant d'ajouter : "Les LR ont peur d'exploser mais ils ont tort. (…) Que va-t-il se passer ? Le but d'Emmanuel Macron est clair : 'J'ai proposé aux LFI, au LR de travailler avec moi, ils ont refusé', donc il va dissoudre dans un an l'Assemblée en espérant obtenir avec une majorité plus favorable."

"Cela n'a pas de sens"

Pour le philosophe et ancien ministre, cela est une nécessité autant pour le chef de l'État que pour le parti. "Les LR ont divisé par deux leur nombre de parlementaires, ce n'est pas le moment de s'enfoncer dans le marasme. Christian Jacob n'a pas sorti une idée en cinq ans, il n'y a rien. Et dire qu'on ne veut pas travailler avec le président... cela n'a pas de sens.". 

"Les départs d'Eric Woerth et Damien Abbad sont une trahison", a également commenté le philosophe. "Il y a une différence entre du débauchage individuel et dire au président qu'on est prêt à mettre en place quelques réformes avec lui", assure Luc Ferry.

"La majorité absolue n'est pas une bonne chose, c'est de l'absolutisme, a estimé Luc Ferry. Je suis pour la proportionnelle depuis des années (...) avec le Parlement qui reprend du pouvoir. Avec LFI, c'est compliqué mais avec LR, c'est jouable. Emmanuel Macron a le souhait d'ouvrir des discussions."


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info