"Vous n'allez pas faire pipi dans votre culotte" : la remarque sexiste d'un élu en conseil municipal à Metz

A. Lo.
Publié le 30 septembre 2022 à 14h36
JT Perso

Source : TF1 Info

Lors d'un conseil municipal à Metz, le premier adjoint a attaqué d'une remarque sexiste une élue de l'opposition puis a refusé de s'excuser.
L'opposition, en soutien, a quitté le conseil.
À la suite d'une courte pause, l'adjoint est finalement revenu sur ses propos.

Sexisme ordinaire dans le monde politique. En plein conseil municipal à Metz, jeudi 29 septembre, le premier adjoint au maire, Khalifé Khalifé, a répondu à Charlotte Picard, une élue de l'opposition, lâchant au passage une remarque sexiste. "Vous n'allez pas faire pipi dans votre culotte", déclare-t-il, provoquant des réactions indignées de la part de ses opposants.

Tandis que l'un affirme qu'il n'aurait jamais tenu un tel propos à un homme, l'élue visée par la remarque exige des excuses. "Je pense qu'il n'y a pas besoin de parler de mon corps et de mon urologie au sein du Conseil municipal, Monsieur le premier adjoint", rappelle la socialiste.

Mais le 1er adjoint refuse de s'excuser pour un temps, et ce, malgré la demande renouvelée de Marine Veronneau, membre du même groupe municipal que Charlotte Picard. "Vous m'excusez, mais elle tombait tellement bien", ose même Khalifé Khalifé à propos de sa remarque. Face à l'indifférence de l'élu, l'ensemble du groupe décide alors de partir. "On se lève et on se casse", lance Marine Veronneau à ses collègues avant d'effectivement quitter la salle du conseil municipal. 

"Rappeler une conseillère municipale sur le fait qu’elle ferait pipi dans sa culotte, c'est infantilisant et rabaissant", avait-elle fait valoir au 1er adjoint sans que celui-ci s'en émeuve. Au bout d'un moment, l'opposition de gauche revient dans la salle et le 1er adjoint consent finalement à s'excuser.

Lire aussi

"Je suis désolé, madame Picard, si mes paroles vous ont offensée. Ce n’était ni pour vous rabaisser, encore moins pour vous insulter. Je vous renouvelle mes excuses", déclare Khalifé Khalifé, qui remplaçait durant cette séance municipale le maire LR de la ville, François Grosdidier, suite à son hospitalisation, selon la presse locale.


A. Lo.

Tout
TF1 Info