Macron II : les premiers jours du gouvernement Borne

"Souveraineté" et "planification" : François Lenglet décrypte les nouveaux maîtres-mots du gouvernement

TF1 | François Lenglet
Publié le 22 mai 2022 à 20h26, mis à jour le 23 mai 2022 à 12h08
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le nouveau gouvernement annoncé vendredi ressemble en bien des points au précédent.
Une chose a changé cependant, avec l'apparition de deux mots : "souveraineté" et "planification".
L'analyse de François Lenglet, spécialiste économie de TF1 et LCI.

Bruno Le Maire chargé de la souveraineté industrielle et numérique, Marc Fesneau de la souveraineté alimentaire. Les pénuries de masques, de vaccins, de semi-conducteur ou d'huile sont passées par là, tout comme la crainte de manquer de gaz en raison de la guerre en Ukraine et des sanctions contre la Russie. 

Lors de son premier quinquennat, Emmanuel Macron voulait libéraliser le pays. Au moment d'entamer le second, il affiche désormais l'ambition de protéger, avec la préférence nationale en matière d'économie. L'esprit des temps a changé, le président s'y conforme.

La planification, elle, est associée à l'écologie dans l'ordre de mission de la Première ministre. Un vocable qui sent un peu la naphtaline et les Trente glorieuses, quand l'économie était tenue d'une main ferme par l’État.  

En comptant Élisabeth Borne, trois ministres sont chargés de l'écologie, contre un seul en 2017. C'est dire si la question climatique a pris de l'importance depuis cinq ans. Avec une victime collatérale : le ministère des Transports, qui a disparu. L'environnement l'emporte dorénavant sur la mobilité.

Quant à la ministre des Sports, elle se voit chargée aussi des Jeux olympiques et paralympiques. On aurait pu rajouter "et des médailles d'or". Après tout, le ministre du Travail est bien aussi celui du "plein-emploi".


TF1 | François Lenglet

Tout
TF1 Info