En ajoutant tous les portefeuilles qu'il a occupés, on arrive à plus de 120 ans de mandats cumulés.
Jean-Claude Gaudin, ancien ministre, ancien président de région et surtout maire de Marseille pendant 25 ans, est décédé à l'âge de 84 ans.
Le JT de TF1 retrace son parcours en images.

Les dernières images de Jean-Claude Gaudin datent d'il y a deux semaines à peine, lors d'une visite d'Emmanuel Macron à Marseille. Le président enlace alors chaleureusement l'ancien maire, resté incontournable dans la ville où il a grandi et dont il aura été maire durant 25 ans. La vidéo de TF1 à voir ci-dessus le montre ensuite, bien des années avant, prononcer des mots en provençal, qui rappellent combien celui qui est décédé à l'âge de 84 ans était perçu comme chaleureux, pagnolesque. 

"Jean-Claude Gaudin était un homme qui avait une grande voix, une forte voix, un énorme caractère, et c'était une bête politique absolument exceptionnelle", salue face à notre caméra Renaud Muselier, le président (Renaissance) de la région Paca.  

Ce professeur d'histoire-géographie aura dû s'y reprendre à trois fois avant de devenir maire de Marseille en 1995. Notre vidéo le montre célébrer sa victoire en entonnant "Ce soir, on voudrait être heureux" sur une célèbre chanson du groupe IAM. Jean-Claude Gaudin aura tout été, député, président de région, ministre et vice-président du Sénat, qu'il quittera en 2017 très ému, comme le montrent également nos images d'archive. 

À Marseille, il fut réélu à trois reprises, se vantant d'avoir modernisé la ville. Mais il fut aussi un maire controversé, condamné à six mois de prison avec sursis pour détournement de fonds publics par négligence. Surtout, la fin de son mandat a été marquée par l'effondrement d'un immeuble vétuste, faisant huit morts. La gestion de la ville est alors sous le feu des critiques.

"On sécurise autant qu'on le peut celles et ceux qui pourraient être en danger. Voilà la réalité des choses, voilà la réalité des choses", l'entend-on lancer, énervé, dans notre vidéo.

Deux ans plus tard, la droite marseillaise perd les élections municipales. Jean-Claude Gaudin confie alors les rênes de la mairie à la gauche et tourne une longue page de l'histoire de Marseille. 


La rédaction de TF1info | Récit vidéo Bastien Augey

Tout
TF1 Info