Verif'

Non, des figurants n’ont pas été engagés pour applaudir Macron le 14 juillet 2023

Publié le 13 mai 2024 à 13h50

Source : JT 13h WE

Selon un SMS partagé en ligne, la majorité a rémunéré des figurants pour acclamer le président de la République, lors du dernier défilé du 14 juillet.
Le parti présidentiel Renaissance dément et assure n'avoir jamais "payé qui que ce soit pour faire applaudir qui que ce soit".

Le public ayant assisté au défilé du 14 juillet dernier, sur les Champs-Élysées, était-il acquis à la cause d'Emmanuel Macron en échange d'une rémunération ? Selon un SMS qui circule sur le réseau social X, le parti Renaissance aurait cherché à embaucher des figurants pour célébrer la descente de la plus belle avenue du monde par le chef de l'État. Une mission d'environ quatre heures, payée 200 euros et pendant laquelle ces derniers devaient "acclamer impérativement dans la liesse le passage du président de la République". 

Une rumeur ancienne visant Macron

"Le non-respect entrainera de facto le non-paiement du cachet", prévient ce message, dont la capture d'écran a été tweetée à l'origine par le compte "LaRem Desivir", dès le 15 juillet dernier. On retrouve également ce SMS sur un compte TikTok, à la même date. Sauf que ce message n'a jamais été envoyé par le parti de la majorité présidentielle, qui dément auprès de TF1info. "Jamais le parti n’a payé qui que ce soit pour faire applaudir qui que ce soit", souligne-t-il par ailleurs. 

Selon ce faux sms, l'équipe du parti de la majorité présidentielle aurait cherché à embaucher des figurants pour la venue d'Emmanuel Macron au défilé du 14 juillet 2023.
Selon ce faux sms, l'équipe du parti de la majorité présidentielle aurait cherché à embaucher des figurants pour la venue d'Emmanuel Macron au défilé du 14 juillet 2023. - capture écran

Ce n'est pas la première fois que des accusations de figuration aux côtés d'Emmanuel Macron sont partagées. Et cela dès l'élection présidentielle de 2017, lorsqu'il avait été affirmé à tort que l'équipe du président, alors candidat, avait cherché à recruter 5000 figurants pour remplir les bancs d'un meeting à la Défense Arena. Une autre rumeur, toute aussi fausse, avait visé trois visiteurs du Salon de l'agriculture ayant rencontré le président de la République en 2019, puis en 2020. Auprès de 20 Minutes, les intéressés avaient nié toute figuration. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur X : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline QUEVRAIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info