Les Matins LCI

Policiers agressés à Lyon : le cafouillage de Gérald Darmanin

Publié le 25 juillet 2022 à 7h08, mis à jour le 25 juillet 2022 à 13h58
JT Perso

Source : Les MATINS LCI

L'agression des trois policiers à Lyon mercredi soir dernier a suscité une vive émotion.
Une affaire qui a donné lieu dimanche à un nouveau cafouillage de la part du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

Le cafouillage de Gérald Darmanin illustre la fébrilité gouvernementale sur les questions de sécurité, analyse notre éditorialiste Éric Decouty. Une fébrilité qui ne date pas d'hier. Reste que l'épisode du week-end est singulier. Le ministre de l'Intérieur a sans nul doute voulu reprendre la main rapidement sur l'affaire des trois policiers agressés à Lyon. Et s'set tout aussi vite fendu d'un tweet : "Suite à l'inacceptable attaque contre les policiers de Lyon, des opérations de police ont lieu. Un des délinquants est étrangers, il a été interpellé. Sur mon instruction, il a été placé en rétention et sera expulsé".

Lire aussi

Problème : quelques minutes plus tard, le parquet de Lyon publiait à son tour un communiqué mettant totalement hors de cause l'individu visé par Gérald Darmanin. Une façon de lui dire qu'il aurait mieux fait de se taire, relève Éric Decouty. Mais comme il est difficile pour un ministre de perdre la face, Gérald Darmanin a de nouveau tweeté en disant : "En lien avec les événements ou non, connu pour de nombreuses mises en cause (...), cet individu n'a rien à faire dans notre pays qui est généreux si on le respecte". Résultat : à l'erreur initiale s'ajoute la confusion.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info