Présidentielle 2022 : ce qu'il faut retenir du premier meeting de campagne d'Eric Zemmour

Publié le 5 décembre 2021 à 20h02, mis à jour le 5 décembre 2021 à 22h55

Source : JT 20h WE

Le meeting d’Eric Zemmour à Villepinte était très encadré par les policiers qui avaient peur des débordements. Il a malgré tout connu des incidents à l’extérieur et à l’intérieur de la salle.

Des militants d’associations antiracistes ont tenté de perturber les discours lors du meeting d’Eric Zemmour à Villepinte. “Une poignée de militants de SOS Racisme s’est infiltrée ici au meeting et a déployé des slogans et des T-shirts. S’en suit un échange de coups très violents et des mouvements de foule. Un peu plus tôt, c’est une équipe de journalistes qui a été prise à partie par une foule hostile et qui a nécessité l’intervention du service d’ordre d’Eric Zemmour pour les mettre à l’abri. Eric Zemmour, lui, qui a continué son discours comme si de rien n’était.

Pas de nouvelles propositions, mais parmi les plus applaudies, la suppression des droits de succession pour transmettre son entreprise à ses enfants. Et côté immigration, la question de l'expulsion des délinquants étrangers a fait chavirer la salle. Eric Zemmour a enjoint ses militants à être fiers, enthousiastes et joyeux à estimer qu’il serait le président de tous les Français. En tout cas, il l’a promis ce dimanche soir.

C’est une démonstration de force pour le tout nouveau candidat qui a rassemblé ici environ 10 000 de ses soutiens. prochain défi pour lui désormais : réussir à obtenir les 500 parrainages d’élus, nécessaires pour continuer la course à l’élection présidentielle".

T F1 | Duplex S. Bougriou


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info