Élection présidentielle 2022

"Avec Éric Zemmour, on a du Lepénisme concentré", dénonce Jean-Luc Mélenchon sur LCI

I.N.
Publié le 20 septembre 2021 à 22h16
JT Perso

Source : TF1 Info

POLITIQUE - Invité de Ruth Elkrief sur LCI, le député insoumis et candidat à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, estime qu'Éric Zemmour, polémiste et annoncé dans la course à l'Élysée, est "dangereux et incarne l'idée d'une nation française ethnique".

Jean-Luc Mélenchon offensif. Alors que le polémiste Éric Zemmour pourrait se lancer dans la course à la présidentielle, le député La France insoumise (LFI) n'a pas mâché ses mots pour évoquer celui qui pourrait être l'un de ses adversaires en avril 2022. "Avec monsieur Zemmour, on a du LePénisme concentré, un concentré de haine, une idée de l'Histoire de France qui est absolument sectaire, qui ne correspond d'ailleurs pas à l'Histoire de France", dénonce Jean-Luc Mélenchon sur LCI, invité de Ruth Elkrief.

"Nous avons supporté 40 ans de Lepénisme. Un franchissement est en train de se faire", estime le candidat à la présidentielle, qui connaît bien Eric Zemmour du temps où il était journaliste. "Je l'ai vu s'effondrer", raconte Jean-Luc Mélenchon. "D'abord, j'ai cru à une mauvaise plaisanterie, avant de comprendre qu'il croyait vraiment ce qu'il raconte. Il croit que les musulmans sont, par nature, hostiles à la République et à la France. Ces idées-là sont dangereuses, ces gens propagent une doctrine qui conduit à la violence."

"Avec Zemmour, on a du 'LePénisme' concentré", dénonce Jean-Luc MélenchonSource : TF1 Info
JT Perso

"La théorie du grand remplacement est un foyer de guerre civile"

Éric Zemmour "incarne tout ce que j'ai combattu dans ma vie, l'idée d'une nation française ethnique", poursuit le député LFI, qui qualifie le polémiste, en pleine lumière depuis la sortie de son livre, "d'extrême droite". "Monsieur Zemmour fait 300 pages de cancan pour dire du mal des musulmans et considérer que ce sont eux qui sont la cause de la France", déplore Jean-Luc Mélenchon. "On a un type qui passe tous les jours une heure à la télévision pour en dire du mal, on le voit pousser à bout en racontant qu'il y aura un grand remplacement dans ce pays."

Lire aussi

Selon le candidat à l'Élysée, mettre ce sujet au cœur du débat public est pourtant dangereux. "Un homme a déjà cru à la théorie du grand remplacement : en Nouvelle-Zélande, il a tué 50 personnes", rappelle Jean-Luc Mélenchon. "Il ne faut pas prendre cela à la rigolade. Zemmour met en cause les musulmans, il invente une théorie du grand remplacement qui est un foyer de guerre civile. Or, il y a de braves gens qui veulent vivre dignement, qui ont une foi religieuse, à qui cela fait peur."


I.N.

Tout
TF1 Info