Élection présidentielle 2022

Présidentielle : ces élus qui offrent leur parrainage

TF1 | Reportage L. Attal, M. Desmoulins
Publié le 22 février 2022 à 13h11, mis à jour le 23 février 2022 à 11h03
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Marine Le Pen annonce qu'elle suspend sa campagne le temps de réunir ses 500 parrainages.
Elle fait partie de ces candidats qui rencontrent un certain nombre de difficultés.
Plusieurs élus ont décidé d'offrir leur parrainage à des candidats qui en manquent.

C'est un parrainage où une case n'est pas encore remplie. Ce maire, soutien du président de la République, fera le choix d'un candidat au dernier moment. "J'aurais souhaité, devant vous, écrire Emmanuel Macron. Comme je suis démocrate avant tout, pour mes habitants qui n'ont pas envie de voter Emmanuel Macron, ça serait déraisonnable de ma part que de ne pas attendre", affirme Franck Fontaine, maire LaREM de Mézières-sur-Seine (Yvelines). L'élu souhaite expliquer aux habitants de sa commune que parrainage ne veut pas dire soutien. Une mission bien plus compliquée. "En ce qui concerne le maire de ma commune, je serai déçue s'il parraine à droite ou à l'extrême droite", lance une habitante.

L'initiative vient de François Bayrou, soutien d'Emmanuel Macron. Il revendique au moins 90 inscrits dans cette bande de parrainages, dont trois quarts sont des maires. Ces élus réservent leur signature à un candidat au-dessus de 10% dans les sondages. Aujourd'hui, trois d'entre eux n'ont pas leurs 500 parrainages : Marine Le Pen, Eric Zémmour et Jean-Luc Mélenchon. Notons que les candidats ont jusqu'au 4 mars à 18h pour récolter les 500 signatures.


TF1 | Reportage L. Attal, M. Desmoulins

Tout
TF1 Info