LCI Midi

Propos polémiques sur "l'antisémitisme" de l'extrême gauche : Eric Dupond-Moretti "ne regrette rien"

Vincent Michelon
Publié le 3 août 2022 à 12h35, mis à jour le 3 août 2022 à 12h58
JT Perso

Source : LCI MIDI

Les députés LFI réclamaient des excuses ce mercredi après des propos tenus par Eric Dupond-Moretti au sujet d’un "antisémitisme de l’extrême gauche".
Interrogé par LCI, le garde des Sceaux "ne regrette rien".

Eric Dupond-Moretti persiste et signe. Le ministre de la Justice a assumé mercredi les propos tenus la veille et visant la Nupes, ou du moins sa principale composante, LFI. Lors des questions au gouvernement à l'Assemblée, il avait dénoncé un "antisémitisme" de "l'extrême gauche", poussant les députés de la Nupes à quitter l’hémicycle. Eric Dupond-Moretti faisait notamment référence à une proposition de résolution controversée de certains députés de gauche accusant Israël "d’apartheid" et appelant à soutenir le boycott des produits israéliens. 

Lire aussi

Alors que les députés LFI exigeaient des excuses ce mercredi, le garde des Sceaux, interrogé par LCI lors d’un déplacement à la prison des Baumettes, à Marseille, n'a rien renié de ses propos en séance. "Je ne regrette pas mes paroles", a-t-il déclaré. "Ce que j’ai dit, je l’ai dit dans l’hémicycle. Il vous suffit de réentendre. Non, je ne regrette rien de ce que j’ai dit." Eric Dupont-Moretti avait également visé les députés RN, mais ces derniers n’ont pas quitté l’hémicycle mardi.


Vincent Michelon

Tout
TF1 Info