Selon un sondage publié ce lundi, la cote de popularité du président de la République est au plus bas en pleine contestation contre la réforme des retraites.
Il s'agit du plus bas niveau atteint par le chef de l'État depuis novembre 2018.

Au plus bas. La cote de popularité d'Emmanuel Macron s'effondre de 6 points en mars par rapport à février, avec seulement 28% d'opinion positive, selon un sondage BVA pour RTL publié ce lundi et effectué en pleine contestation de la réforme des retraites. Il s'agit du plus bas niveau atteint par le chef de l'État dans ce baromètre depuis novembre 2018, au tout début de la crise des Gilets Jaunes.

La Première ministre Elisabeth Borne perd elle aussi deux points en un mois, avec 28% des sondés disant nourrir une bonne opinion de son action, soit son plus mauvais résultat depuis son accession à Matignon en mai 2022.

Un très léger tassement de l'opposition à la réforme

À la veille d'une dixième journée d'action dans toute la France, le sondage montre aussi un léger tassement de l'opposition à la réforme des retraites. 57% des personnes interrogées pensent qu'il ne faut pas mettre en œuvre cette réforme, contre 61% au début du mois de mars. 

Plus de deux tiers des sondés se disent aussi opposés au report de l'âge légal de départ à 64 ans, prévu par le texte qui est actuellement aux mains du Conseil constitutionnel.

Enquête menée les 24 et 25 mars auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas, avec une marge d'erreur comprise entre 1,4 et 3,1 points.


Antoine LLORCA avec l'AFP

Tout
TF1 Info