La cote d'approbation du président de la République remonte légèrement en mars.
Elle avait chuté à son plus bas niveau en février depuis mars 2020.

Le président se donne un peu d'air dans une séquence compliquée pour le chef de l'État. La cote d'approbation d'Emmanuel Macron regagne 3 points en mars, celle de sa Première ministre Elisabeth Borne se stabilise à un faible niveau alors que la contestation de la réforme des retraites bat son plein, selon un sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio et Paris Match publié ce mardi. 

Un léger sursaut pour Macron

L'action du chef de l’État est approuvée par 37% des sondés contre 34% en février, son plus bas niveau depuis mars 2020. En première ligne du débat sur la réforme des retraites, la Première ministre Élisabeth Borne voit elle sa cote se stabiliser à 31% d'approbation, toujours au plus bas depuis sa prise de fonction. 

Selon ce sondage, 32% des Français estiment que le chef de l'État "mène une bonne politique économique" (-4 points) et 39% qu'il est "capable de réformer le pays" (+1). 

Élisabeth Borne est perçue comme "ouverte au dialogue" par 29% des Français (+2 points) mais seuls 24% l'estiment "proche des préoccupations des Français" (-2). 

Enquête menée les 2 et 3 mars auprès d'un échantillon de 1.002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas, avec une marge d'erreur comprise entre 1,4 et 3,1 points. 


AL avec l'AFP

Tout
TF1 Info