Élection présidentielle 2022

Marine Le Pen peut-elle battre Emmanuel Macron ? L'analyse d'Adrien Gindre

TF1 | Adrien Gindre
Publié le 12 avril 2022 à 10h30
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Elle a appelé à "l'alternance" après s'être qualifiée pour le second tour de la présidentielle.
Mais cinq ans après leur premier duel, Marine Le Pen peut-elle vraiment battre Emmanuel Macron ?
Regardez l'analyse d'Adrien Gindre, chef du service politique de TF1 et LCI.

Marine Le Pen, pour qui Éric Zemmour et Nicolas Dupont-Aignan ont appelé à voter dès dimanche soir, peut-elle l’emporter au second tour face à Emmanuel Macron ? "La réponse est clairement oui", tranche Adrien Gindre ce lundi sur le plateau du 13H de TF1, dans la vidéo en tête de cet article. "Il y a plusieurs raisons à cela", ajoute le chef du service politique de TF1 et LCI.

Un sondage IFOP pour TF1/LCI diffusé dès dimanche soir a donné la tendance en plaçant les deux finalistes de cette présidentielle 2022 au coude-à-coude : selon cette enquête réalisée juste après 20 heures, Marine Le Pen recueillerait 49% des suffrages, contre 51% à Emmanuel Macron. Même si notre sondage quotidien publié donne un score plus resserré, on serait loin du score final de 2017, qui avait vu Marine Le Pen ne pas dépasser les 34% des voix.

Lire aussi

Mais "au-delà même de notre sondage, il faut regarder le score du premier tour", poursuit Adrien Gindre. Les 23,15% obtenus par la candidate du Rassemblement dimanche soir, selon les résultats définitifs, "c'est totalement inédit pour cette famille politique", souligne-t-il. De la même manière, en additionnant les scores d'Éric Zemmour et de Nicolas Dupont-Aignan, ceux "de toute cette droite de la droite", on arrive à un score supérieur à 32%. "Là encore, c'est du jamais-vu dans l'histoire de toute la Ve République", note Adrien Gindre. Et puis, il y a un dernier élément, ajoute-t-il : "Il y a aujourd'hui une candidate qui est mieux préparée qu'en 2017 et un front républicain, cette idée qu’il faudrait faire un barrage systématique à l’extrême droite, qui n'existe plus".

Pour autant, certes, Marine Le Pen a ses chances de l'emporter, mais en face, "il y a un candidat qui fait une campagne très forte", tempère toutefois le journaliste politique. "Emmanuel Macron est déjà reparti à la conquête de nouveaux électeurs. Et puis aujourd'hui, c'est quand même lui qui bénéficie d'un maximum d'appels en sa faveur, avec un potentiel d'électorat qui est plus important encore aujourd'hui". Il faut tout de même aussi souligner, conclut Adrien Gindre, que "les dynamiques de premier tour comptent toujours. C'est lui qui est tout de même arrivé en tête dimanche soir. Et ça, ça va beaucoup compter".


TF1 | Adrien Gindre

Tout
TF1 Info