VIDÉO - Salon de l'Agriculture : Jordan Bardella veut "changer de logiciel" au niveau européen

par T.A. | Reportage : Bastien AUGEY et Alison TASSIN
Publié le 25 février 2024 à 15h09

Source : JT 13h WE

Le Salon de l'agriculture a entamé son deuxième jour dans une ambiance beaucoup plus calme que samedi, mais pas moins politique.
Le président du Rassemblement national, Jordan Bardella, s'est aujourd'hui rendu sur place.
La tête de liste aux élections européennes a ciblé le président de la République, Emmanuel Macron.

À peine sa visite au Salon de l'Agriculture entamée, Jordan Bardella cible d'emblée son adversaire. "Je pense que le président de la République n’a manifestement plus les capteurs du pays dont il est président", indique le président du Rassemblement national et tête de liste pour les Européennes. Mais ce dernier est malgré tout très rapidement interrogé par un éleveur sur l’Europe, bien sûr. "Vous voulez toujours sortir de l'Europe", demande l'exposant. "On veut en tout cas en changer les règles", répond Jordan Bardella, comme le montre le reportage du 13H à retrouver en tête de cet article.

Macron "schizophrène" et "complotiste", selon Bardella

Sur son passage, il y a quelques fans, qui scandent son prénom pour l'acclamer. Une agricultrice lui confie sa détresse devant les caméras. "Il faut que vous nous aidiez", lui dit-elle. Mais en s'éloignant un peu, on rencontre des agriculteurs qui cultivent une certaine indifférence à l'égard de ce responsable politique... comme des autres. "Pendant les élections, ils sont tous pour les agriculteurs, puis d’ailleurs, pour n’importe qui que ce soit", souligne un homme. "Et puis, après, une fois que c’est fait, eh bien… On attend les réponses, quoi."

À trois mois des élections européennes, Emmanuel Macron avait directement visé le Rassemblement national la veille, en soupçonnant ceux qui ont chahuté sa venue d'une proximité avec le parti d'extrême-droite. Réponse de Jordan Bardella ce dimanche : "Nos militants n'ont absolument rien empêché, et les agriculteurs qui s'expriment depuis maintenant plusieurs semaines dans les rues du pays ne sont pas des militants du RN – n'en déplaise au chef de l'État, atteint d'une schizophrénie inquiétante et d'une forme de complotisme.

Jordan Bardella entreprend ensuite une longue déambulation pour tenter de convaincre la France rurale et les visiteurs du Salon. Sur tous les sujets, il déroule ses arguments, comme il compte le faire pendant ses deux jours de visite.


T.A. | Reportage : Bastien AUGEY et Alison TASSIN

Tout
TF1 Info