VIDÉO - Soulèvements de la Terre pas conviés au débat : "On ne discute pas avec ces gens-là", fustige Marc Fesneau

par M.G
Publié le 23 février 2024 à 9h24

Source : Bonjour !

Invité de Bonjour ! La matinale TF1 ce vendredi, Marc Fesneau s'est désolé de l'invitation envoyée par l'exécutif aux Soulèvements de la Terre pour le grand débat qu'Emmanuel Macron souhaite tenir avec les agriculteurs.
Selon lui, le "modèle d'expression" de ce collectif est "le casque, le masque et le cocktail Molotov".

Alors que la pression monte à l'approche du Salon de l'agriculture, Marc Fesneau reconnaît ne "pas avoir de certitudes" quant à la tenue du grand débat voulu par Emmanuel Macron avec "l'ensemble des acteurs du monde agricole". "J'espère (qu'il) pourra avoir lieu [...] on a besoin de travailler avec les syndicats", souligne-t-il alors que la FNSEA a annoncé la veille refuser de prendre part à ce dialogue. 

"Je considère que le fait que le président de la République puisse débattre avec les agriculteurs et l'ensemble des parties prenantes est une bonne idée. Cela permet de poser les problèmes pour y apporter, d'un point de vue complémentaire, des réponses", estime-t-il. "L'enjeu était d'écouter les doléances, de redonner de la perspective", met-il encore en avant, évoquant les "bases d'un dialogue renouvelé et d'un changement de logiciel pour les agriculteurs"

Dans un second temps, le ministre de l'Agriculture a sévèrement égratigné les Soulèvements de la Terre, l'une des principales sources de crispation autour de ces discussions. "C'était une invitation inopportune (...) On ne discute pas avec ces gens-là", déplore-t-il, alors que l'Élysée souhaitait mettre le collectif autour de la table. "Je considère que les Soulèvements de la Terre leur mode d'expression, c'est le casque, le masque et le cocktail Molotov", fustige-t-il. 

Quelques heures plus tôt, l'organisation avait, elle-même, réagi à ce rétropédalage de l'exécutif. "Arnaud Rousseau a fait pression pour ne pas se retrouver face à nous et Macron s’est couché. Qu’il soit rassuré : nous n’aurions pas participé à cette supercherie, mais merci pour le spectacle", a-t-elle ironisé sur les réseaux sociaux. 


M.G

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info