Iran : la révolte du voile

Sandrine Rousseau huée lors d'une manifestation en soutien aux Iraniennes à Paris

M.L
Publié le 3 octobre 2022 à 8h20
JT Perso

Source : TF1 Info

La députée écologiste a essuyé des protestations dimanche à Paris, alors qu'elle prenait part à un rassemblement en solidarité avec le mouvement de contestation iranien.
Sa tolérance sur le port du voile lui est reprochée par ses détracteurs.
"Ce que je défends, c'est la liberté des femmes partout", s'est-elle défendue.

Venue apporter son soutien aux femmes iraniennes, Sandrine Rousseau s'est heurtée à la colère de plusieurs manifestants. La députée écologiste a été huée dimanche à Paris, lors d'une manifestation en faveur de la protestation iranienne, un mouvement de contestation violemment réprimé, déclenché il y a 17 jours par la mort d'une jeune femme, Mahsa Amini, arrêtée par la police des mœurs. Micro à la main et debout sur une estrade, elle a peiné à donner un discours place de la République, interrompue par des cris. 

Ses détracteurs lui reprochent ses positions de tolérance vis-à-vis du voile, estimant par là que sa démonstration de soutien serait hypocrite. En novembre dernier notamment, la députée de la 9e circonscription de Paris avait affirmé sur LCP que certaines femmes en portaient pour des raisons "qui sont juste un embellissement". "Je suis extrêmement intransigeante vis-à-vis de l'islamisme ici en France", s'est défendue l'ancienne finaliste à la primaire des Verts à la présidentielle, dans les colonnes du Parisien. "Ce que je défends, c'est la liberté des femmes partout", a-t-elle poursuivi, ajoutant avoir "aussi été extrêmement applaudie" lors de cette manifestation. 

D'autres personnalités de gauche étaient également présentes à ses côtés, dont le premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, et la députée européenne insoumise Manon Aubry. Selon l'AFP, ils ont aussi été couverts par des sifflets. 

Lire aussi

Des milliers de personnes ont pris part au rassemblement, défilant de la Place de la République à la Place de la Nation. Les manifestants ont scandé les slogans "Rejoignez la première révolution féministe !" et "Mahsa Amini, ton nom a fait trembler la tyrannie des ayatollahs", malgré quelques intenses averses. "Mort à la République islamique", "Mort au dictateur" et "Femme. Vie. Liberté", le code des manifestations en Iran, ont aussi été entendus. La veille, des rassemblements de solidarité dans le monde entier, auxquels a participé la diaspora iranienne, se sont tenus dans plus de 150 villes, selon les organisateurs.

Au moins 92 personnes ont été tuées en Iran par la répression des manifestations qui ont éclaté il y a deux semaines après la mort de Mahsa Amini, selon l'ONG Iran Human Rights (IHR).


M.L

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info