VIDÉO - Valérie Hayer, tête de liste Renaissance aux européennes, dénonce la "schizophrénie" de Jordan Bardella et du RN

par JC
Publié le 29 février 2024 à 21h47, mis à jour le 1 mars 2024 à 9h49

Source : TF1 Info

Tout juste désignée tête de liste de la majorité aux élections européennes, la présidente du groupe Renew au Parlement européen était l'invitée du 20H de TF1 ce jeudi.
Elle a vivement attaqué Jordan Bardella et le Rassemblement national.

La campagne des élections européennes est bien lancée. Le bureau exécutif de Renaissance a désigné, ce jeudi 29 février, Valérie Hayer comme tête de liste pour les élections européennes du 9 juin prochain. Ce choix a été officialisé par l'intéressée dans une interview au Figaro. Invitée du 20H de TF1 dans la foulée, la présidente du groupe Renew au Parlement européen a attaqué son principal adversaire, la tête de liste du Rassemblement national (RN), Jordan Bardella.

Valérie Hayer a rappelé que, dans la foulée de la proposition d’Emmanuel Macron de mettre en place des prix planchers pour mieux rémunérer les agriculteurs, Jordan Bardella a "immédiatement dit non" alors que Marine Le Pen "fait pourtant cette proposition depuis dix ans dans son programme""Un matin Jordan Bardella dit 'A', l’après-midi il dit 'B'", a accusé l'eurodéputée.

Les liens avec le Kremlin pointés du doigt

Valérie Hayer a également déploré les positions du RN au Parlement européen. Jordan Bardella "dit qu’on peut condamner Cuba alors que le lendemain, il dit qu’on ne peut pas condamner l’emprisonnement d’Alexeï Navalny car il ne faut pas se mêler des affaires de la Russie", a-t-elle dénoncé. Pour Valérie Hayer, ces exemples montrent "la schizophrénie politique du Rassemblement national".

La tête de liste Renaissance, qui dénonce régulièrement le RN sur le réseau social X, a également fustigé les liens entre le RN et la Russie de Vladimir Poutine. Une commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les influences étrangères "a dit que le RN est la 'courroie de transmission' du Kremlin", a-t-elle rappelé, des éléments qu’il "faut dire très clairement dire aux Français", selon elle.

"Gagner cette campagne"

Cette fille d’agriculteurs originaire de la Sarthe a par ailleurs mis en avant ses origines familiales.  "Je suis très fière d’être issue du monde agricole", a-t-elle affirmé. "Depuis le premier jour de mon mandat au Parlement européen, j’ai eu à cœur de faire passer le message que les agriculteurs ont besoin d’Europe. C’est ce qu’on continuera à défendre", a-t-elle promis.

Malgré des sondages qui donnent la liste Renaissance à une dizaine de points derrière le RN, Valérie Hayer dit croire en ses chances. "Ma mission est très claire : c’est de gagner cette campagne", a-t-elle affirmé. "J’appelle tous ceux qui se reconnaissent dans le projet européen du président de la République, tous ceux qui veulent défendre l’Europe de Simone Veil et de Jacques Delors à se mobiliser", a-t-elle lancé.

Dans la foulée de son interview, Jordan Bardella, directement visé par Valérie Hayer, n'a pas manqué d'ironiser : "Rendez-nous Nathalie Loiseau  !", a-t-il écrit sur le réseau social X, en référence à la précédente tête de liste du parti présidentiel.


JC

Tout
TF1 Info