Pour lutter contre la pollution, un élu EELV refuse de subventionner un club de bateaux... à voile

La rédaction de LCI
Publié le 16 avril 2021 à 11h15, mis à jour le 16 avril 2021 à 13h10
Pour lutter contre la pollution, un élu EELV refuse de subventionner un club de bateaux... à voile

Source : Andrew Neel on Unsplash

MALADRESSE - La vidéo d'un élu écologiste de Vincennes justifiant son refus de subventionner un club de bateaux à voile par la lutte contre la pollution est très largement moquée sur les réseaux sociaux, même si depuis il a fait son mea culpa.

Une polémique de plus pour les écologistes. Depuis plusieurs heures, une séquence du conseil municipal de la ville de Vincennes de ce mercredi 14 avril fait réagir sur les réseaux sociaux. Sur la vidéo de la captation d'une discussion entre la maire UDI Charlotte Libert-Albanel et l'élu écologiste Quentin Bernier-Gravat, on entend ce dernier justifier ainsi son abstention à l'accord d'une subvention à un yacht club :  "nous ne subventionnons pas des sports qui émettent des polluants".

Or, il s'agissait dans ce cas-là de subventionner un club de bateaux à voile, et non pas à moteur. "Donc la raison de votre abstention, c’est parce que la pratique de la voile est polluante", ironise l'édile dans l'échange, alors qu'elle venait de déclarer, en référence à  la maire EELV de Poitiers Léonore Moncond'huy qui avait souhaité fin mars que "l'aérien (...) ne doit plus faire partie des rêves d'enfants" : "on est à peu près sur le même niveau de polémique que les aviateurs, quoi".

Juste après, l'élue écologiste Muriel Hauchemaille est venue au secours de son collègue. "Les faux procès, ça commence un peu à me chauffer la bile. Si on s’abstient c’est qu’on trouve quand même qu’un yacht club à Vincennes, (…) à part privilégier un petit groupe de copains… C’est pour ça qu’on ne votera pas cette subvention, c’est tout. On ne va pas s’expliquer sur chaque vote, si ?" "On trouve ça un peu idiot qu’il y ait un yacht club à Vincennes, c’est tout", conclut-elle. Ce club, animé par des bénévoles et fondé en 2007, "a pour objectif principal est de permettre au plus grand nombre de naviguer en mer, sur des bateaux de location, en Bretagne, Atlantique, Méditerranée" et d'organiser des cours théoriques de voile.

"J’avais bossé mes partiels, un peu moins mes dossiers"

Sur Twitter, Quentin Bernier-Gravat a fait son mea culpa. "Depuis toujours EELV est pour la captation vidéo des conseils municipaux. Au nom de la transparence. Et ok, parfois on regrette. J’avais bossé mes partiels, un peu moins mes dossiers, mea culpa."

Mais beaucoup d'adversaires politiques aux écologistes se sont moqués et indignés sur Twitter. "Stop aux ayatollahs verts (...) En plus d’être dangereux ces gens n’oublient pas d’être bêtes", a déclaré le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti. "Depuis les municipales les Verts ne ratent aucune occasion de se faire connaître", constate la sénatrice LR des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer. Pour le maire de Béziers Robert Ménard "les écolos sont à la politique ce que les Charlots sont au cinéma"

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique de Jean-Michel Aphatie

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCACST

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque matin Jean-Michel Aphatie reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info