L'info passée au crible
Verif'

Violences conjugales : le gouvernement a-t-il baissé le budget du numéro d’écoute 3919 ?

Justine Faure
Publié le 7 octobre 2022 à 18h04
JT Perso

Source : JT 20h WE

La députée socialiste Valérie Rabault accuse le gouvernement de ne pas mettre les moyens nécessaires pour faire fonctionner le 3919, numéro d'appel pour les victimes de violences conjugales.
Elle a remarqué que le budget 2023 revoit à la baisse les objectifs de traitement des appels, donnés à 85% en 2022 et à 75% pour 2023.
Le ministère chargé de l'égalité femmes-hommes s'en défend, dénonçant une "instrumentalisation", chiffres à l'appui.

En épluchant le budget 2023 du gouvernement, la députée socialiste Valérie Rabault est tombée sur des chiffres qui l’ont mise en colère. Dans un tweet publié le 5 octobre, photo du document à l’appui, elle fait remarquer que dans le projet de loi de finances 2023, le gouvernement a revu à la baisse le taux d’appels traités par le numéro d’urgence pour les victimes de violences conjugales 3919, donné à 75% pour 2023 contre 85% en 2022. 

Elle ajoute alors que "les socialistes déposeront un amendement pour que des moyens suffisants soient donnés au 3919 afin que les appels puissent être traités". Un message qui sous-entend que le gouvernement ne met pas les moyens financiers et humains nécessaires pour le fonctionnement de ce numéro, ouvert 24/24h et 7/7j depuis août 2021, voire qu’il les a diminués.

Faux, rétorque le ministère chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, qui dénonce une "instrumentalisation". "Le gouvernement et la majorité n’ont cessé d’accroître les subventions accordées à la plateforme 3919", gérée par la Fédération nationale solidarité femmes (FNSF), se défend-il dans une communication transmise à TF1info. Dans ce document, on observe que la subvention globale accordée à la FNSF en 2023 est de 3 millions d’euros, identique à celle versée en 2022. Des chiffres en hausse continue depuis 2013 (1 million d'euros). 

En revanche, la preuve de moyens financiers équivalents entre 2022 et 2023 n’enlève rien au fait que les objectifs de réponse aux appels sont moindres pour l’année à venir. Pour quelles raisons ? Le ministère répond en mettant en avant l'extension des horaires, qui oblige la FNSF à répondre à de plus en plus d'appels. "Nous devons ajuster les ressources humaines, nous montons en puissance, nous essayons d’améliorer le service", promet le ministère, qui estime plus important de laisser le numéro ouvert 24/24h 7/7j quitte à devoir baisser les objectifs de réponse aux appels. 

La FNSF veut plus de moyens pour embaucher et augmenter les salaires

Les mêmes raisons sont invoquées dans le document budgétaire mentionné par la députée socialiste. On peut y lire que "l'objectif de qualité de service pour 2023 est revu à la baisse" en raison d'une ouverture continue et d'un trafic d'appel qui "nécessite encore des ajustements pour dimensionner au mieux les ressources humaines". Françoise Brié, présidente de la FNSF, confirme que "les services de l’Etat ont rectifié cet objectif au regard de la réalité, car nous avons une augmentation des appels qui continue, en particulier le week-end et en soirée"

En revanche, elle réclame plus de "financement et d'embauches supplémentaires en 2023 pour augmenter le nombre d'écoutantes et augmenter la qualité de service", notamment les weekends et en soirée, faisant état de "250 appels par jour le weekend" contre "150 par jour le weekend" en 2019. "Pour stabiliser les équipes et améliorer le recrutement, on a besoin de revalorisation des salaires", a-t-elle également fait valoir auprès de l'AFP.

Lire aussi

En conclusion, le gouvernement n'a pas baissé le budget alloué au 3919. En revanche, il ne l'a pas augmenté, malgré l'ouverture du numéro en continu et des appels en hausse, ce qui nécessiterait plus de moyens humains et donc financiers pour faire face et augmenter le taux de réponse aux appels. Selon le projet de loi de finances 2023, l'exécutif prévoit d'atteindre un taux de traitement des appels de 85% en 2025.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Justine Faure

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info