Violences faites aux femmes : Sandrine Rousseau croit Jean-Luc Mélenchon "capable de réfléchir et de bouger" sur le sujet

J.F
Publié le 23 septembre 2022 à 13h38

Source : TF1 Info

Sur LCI, la députée écologiste Sandrine Rousseau a estimé que Jean-Luc Mélenchon était "capable de réfléchir et de bouger" sur le sujet des violences faites aux femmes.
Selon elle, "il y a une colère des femmes, une colère féministe qui monte et qu’on ne peut plus ignorer".

Elle avait estimé que les tweets de Jean-Luc Mélenchon après les aveux de violences conjugales d'Adrien Quatennens "n'allaient pas du tout". Mais Sandrine Rousseau est prête à donner au leader insoumis une seconde chance, convaincue qu'il peut évoluer sur le sujet des violences faites aux femmes et du féminisme. "Je le sais capable de réfléchir et de bouger sur des sujets. Là, je pense qu’il faut qu’il bouge parce qu’en effet, il n’est pas sur la bonne solution", a déclaré ce vendredi sur LCI la députée écologiste.

"J’ai envie de dire à Jean-Luc Mélenchon qu’il a beaucoup évolué sur bien des sujets, notamment sur l’écologie. Il est devenu écologiste en lisant, en comprenant. Et là, c'est le moment de lire et de comprendre ce qui est en train de se passer. Il y a une colère des femmes, une colère féministe qui monte et qu’on ne peut plus ignorer. On est en train de changer de paradigme, de société", a-t-elle expliqué. "Il a ouvert des meetings sur l’hymne des femmes pendant la campagne. Souvenons-nous de ça", a-t-elle ajouté.

Dans cette même interview, celle qui dans son parti a poussé à la mise en retrait de Julien Bayou pour violences psychologiques présumées sur son ex-compagne, a également fustigé les propos de Manuel Bompard. Ce vendredi, le député insoumis a estimé qu'"une gifle n'est pas égale à un homme qui bat sa femme tous les jours"


J.F

Tout
TF1 Info