Yves Jégo candidat à la présidence de l’UDI

Le service METRONEWS
Publié le 21 juin 2014 à 20h51
Yves Jégo candidat à la présidence de l’UDI

CENTRE - L’ancien ministre Yves Jégo s’est déclaré samedi candidat à la présidence de l’UDI. C’est le deuxième candidat à la succession de Jean-Louis Borloo lors d’une élection interne qui se tiendra à l’automne prochain.

Après Jean-Christophe Fromantin, Yves Jégo. Le député et maire UDI de Montereau (Seine-et-Marne) a annoncé samedi sa candidature à la présidence de l’UDI. L’ancien Secrétaire d’Etat à l’Outre-mer formera un tandem avec une autre ancienne Secrétaire d’Etat puis ministre de Nicolas Sarkozy, la sénatrice de Paris Chantal Jouanno.

Le duo affrontera Jean-Christophe Fromantin, député et maire de Neuilly sur Seine (Hauts-de-Seine), qui s’était déclaré candidat fin mai. D’autres personnalités centristes, comme Hervé Morin et Jean-Christophe Lagarde, pourraient aussi se présenter.

Un nouveau président pour le Parti radical

"Avec Chantal Jouanno, nous formons une équipe déterminée pour bâtir un grand parti progressiste accueillant tous ceux qui veulent mettre fin à l’expérience socialiste", a déclaré Yves Jégo, qui quitte sa fonction de président par intérim du parti centriste. Selon Yves Jégo, son projet politique s’inscrit dans "la fidélité à Jean-Louis Borloo", fondateur et ancien président de l’UDI, qui a annoncé en avril mettre un terme à "ses fonctions et mandats " pour raisons de santé.

Le congrès pour déterminer le successeur de Jean-Louis Borloo se tiendra le 15 novembre, après un vote par correspondance lancé le 15 octobre. Son successeur à la tête du Parti radical, l'une des composantes de l'UDI, est quant à lui désigné par vote électronique cette semaine. Les militants radicaux doivent choisir entre deux candidats : Laurent Hénart et Rama Yade. Une élection interne qui se déroule dans un climat difficile. Le "Canard enchaîné" a en effet récemment évoqué une flambée d’adhésions localisées suspectes. Des révélations qui ont tendu la campagne entre les deux candidats.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info