Au cœur des régions

La vente de bois peut rapporter gros aux finances des petites communes

Publié le 20 août 2021 à 13h12
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

REPORTAGE - En raison de la forte demande américaine, le pin d'Oregon coûte désormais très cher. En Haute-Vienne, la forêt de Bersac-sur-Rivalier en est peuplée et la commune vient d'en profiter.

C'est le jackpot pour la commune de Bersac-sur-Rivalier. Dans cette commune de Haute-Vienne, 6,2 hectares de bois coupés ont été vendus à 141 500 euros. Jean-Michel Bertrand est maire depuis 20 ans et il n'avait jamais vu cela. "Ça représente globalement plus de 50% de la fiscalité que nous prélevons à nos contribuables", lance-t-il.

Le Douglas, arbre raisiné appelé aussi le pin d’Oregon, est devenu très prisé pour ses nombreuses qualités. Ces derniers mois, il affiche un prix de vente très élevé. "Il y a cinq, six ans, les gros Douglas ne se vendaient pas bien. Aujourd'hui, tout se vend grâce à la forte demande internationale sur ce bois-là", explique Vincent Pagès, technicien forestier.

Avec son pécule, la mairie compte réhabiliter un ancien village de vacances en salle des fêtes. Et forcément, les habitants sont ravis. Avec le reste de la recette, la commune souhaite planter d'autres arbres pour que sa belle histoire continue.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info