Votre plus beau marché
Avec

Le "confiné", la belle histoire d'un fromage créé au hasard du confinement

M.D
Publié le 8 juin 2020 à 14h31
JT Perso

Source : TF1 Info

MUNSTER ALORS - Dans les Vosges, un couple d’éleveur a créé sans le savoir un nouveau fromage en pleine crise sanitaire. Ils ont décidé de l'appeler le "Confiné". Voici la petite histoire de ce nouveau venu dans la grande famille des fromages français.

Il est né d'un heureux hasard. Durant le confinement, la ferme vosgienne du Petit Gravier, à l'instar de beaucoup de petits producteurs de lait, a vu ses ventes dégringoler du jour au lendemain avec 80 % de débouchés en moins. Les propriétaires, Lionel Vaxelaire et son épouse Laura, se sont alors retrouvés avec une soixantaine de munsters sur les bras. "Les vaches, on ne peut pas fermer le robinet comme on le voudrait. [Elles] ont continué à produire, à produire, à produire. Et le fromage, il fallait qu’il soit fait parce que tout notre lait est transformé directement sur notre ferme", explique Lionel Vaxelaire, à la tête de cette exploitation située à Saulxures-sur-Moselotte au micro de TF1. 

Le couple a finalement décidé de les laisser dans un coin de leur cave d’affinage, au milieu des autres fromages, et de ne plus y toucher.  Au bout d'un mois, après l’avoir fait goûter autour d’eux et convaincus par son originalité, ils ont décidé de le commercialiser. "On l’a goûté après quatre semaines d’affinage et les enfants l’ont validé", raconte Laura Vaxelaire. Un nouveau fromage avec un nom tout trouvé : le "confiné". Et  un slogan bien troussé : "Nouveau, il vient juste de sortir".

Avec le bouche-à-oreille, les clients se laissent tenter et les confinés s'arrachent comme des petits pains sur les marchés du département depuis la levée du confinement."On a eu beaucoup de retours positifs. Et on en fabrique maintenant toutes le semaines car il y a énormément de demandes", explique le couple d'éleveurs. Laura et Lionel sont déjà en train d’écouler leur deuxième tournée de confinés. Devant ce succès inattendu, le couple a même décidé de consacrer 10% de la production de lait de ces vaches vosgiennes à la fabrication de ce nouveau fromage. 

Ce n'est pas la première fois qu'un fromage voit le jour par accident. La légende raconte en effet que le roquefort est né de l'étourderie d'un berger parti à la conquête d'une belle jeune fille. Celui-ci aurait oublié dans une grotte son casse-croûte composé de pain et de caillé de brebis. N'ayant pu retrouver celle qu'il cherchait, il retourna dans la grotte quelque temps plus tard et retrouva son morceau de pain : le Penicillium roqueforti avait fait son œuvre, transformant le fromage en roquefort. Souhaitons le même succès au Confiné. 


M.D

Tout
TF1 Info