Sans téléphone ni Internet depuis 4 mois : la colère des 2000 foyers bretons dans le brouillard depuis la tempête Ciaran

par La rédaction de TF1info | Reportage Julie Jeunemaitre, Aurélie Janssens
Publié le 28 février 2024 à 16h09

Source : JT 13h Semaine

Cela fait bientôt quatre mois que la tempête Ciaran a frappé la Bretagne.
Et certains habitants toujours sans téléphone fixe ni Internet.
Une équipe de TF1 est allée à leur rencontre.

"Toujours rien... pas possible..." Lorsqu'elle décroche son téléphone, le même signal sonore agace Francine. Plus de ligne téléphonique depuis le passage de la tempête Ciaran le 2 novembre dernier. Dans son village d'Irvillac, dans le Finistère, le réseau mobile est mauvais. Alors, à 88 ans, Francine s'inquiète pour sa sécurité. "Quatre mois sans téléphone, c'est dur, se désole-t-elle. J'ai toujours mon portable quand même dans la poche, au cas où. Mais j'espère que ça passera là où je suis, ce qui n'est pas sûr du tout...

Elle n'est pas la seule concernée dans le hameau. Ses voisins sont, eux aussi, sans téléphone, sans Internet, et donc, sans télévision depuis quatre mois. "Ouais, lassé, confie l'un d'eux. Lassé de devoir appeler et de ne pas avoir de réponse. Lassé de voir qu'ils sont en train de déployer la fibre et qu'ils ne réparent même pas ce qui est déjà existant".

"C'est presque une reconstruction qu'on a dû réaliser"

De son côté, Patricia, agent immobilier indépendante, ne peut plus travailler depuis son domicile. "On a loué un petit box dans un village à côté, parce que nos murs sont épais et donc le partage de connexion depuis le téléphone ne fonctionne pas bien", explique-t-elle.

Les habitants ne comprennent pas pourquoi les réparations prennent autant de temps. Sur les routes de campagne, de nombreux câbles sont encore à terre. Orange rappelle la violence inédite de la tempête. "Parfois, pour un hameau de quelques maisons, on pouvait avoir plusieurs points de coupures, parfois plus de dix à réparer, indique Damien de Kerhor, délégué régional de l'opérateur. Donc, au-delà de la réparation, c'est presque une reconstruction qu'on a dû réaliser, tirer parfois des longueurs de câble extrêmement importantes pour ramener un réseau de qualité", explique Damien de Kerhor, délégué régional Orange.

En Bretagne, 2 000 foyers seraient concernés. L'opérateur espère rétablir l'ensemble du réseau pour début mars au plus tard.


La rédaction de TF1info | Reportage Julie Jeunemaitre, Aurélie Janssens

Tout
TF1 Info