Initiatives environnementales
Avec

"C’est un dépotoir !" : guerre des poubelles dans une commune du Puy-de-Dôme

La rédaction de TF1info | Reportage G. Frixon, T. Rolnik
Publié le 3 mai 2022 à 13h17, mis à jour le 3 mai 2022 à 18h43
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Depuis plusieurs mois, dans certains quartiers d’Ambert (Puy-de-Dôme), le ramassage des poubelles individuelles, c'est terminé.
À la place, les autorités locales ont mis en place d'immenses conteneurs à déchets.
Une initiative qui ulcère une partie des habitants.

À Ambert (Puy-de-Dôme), croiser des gens qui marchent avec leurs poubelles n’est plus vraiment surprenant. Car depuis peu, une vingtaine de lieux a été choisie pour installer des conteneurs de 600 litres, chacun remplaçant l’équivalent de trente poubelles individuelles. L’initiative de la municipalité et de la communauté de commune vise à limiter les coûts et simplifier le ramassage.

Un habitant de la ville évoque "une habitude à prendre" quand une autre assure que "c'est ramassé régulièrement, donc moi ça me convient très bien". Mais la nouveauté a également mécontenté une grande partie de la population locale.

"Beaucoup de gens croient que c’est une déchetterie"

"Ce n'est pas top. (...) Et puis ça prend la place d'une voiture", réagit une femme interrogée par le 13H de TF1, dans la vidéo en tête de cet article. Un homme, lui, estime que "la ville est toujours aussi sale", et que l'initiative ne sert "pas à grand-chose"

Malgré un ramassage trois fois par semaine, Angélique, elle non plus, n’en finit pas de pester : les conteneurs, placés tout près de son domicile, n’ont pas vraiment rendu ses journées plus belles. Elle évoque "les poubelles la nuit, les gens qui viennent et déposent bureaux, chaises, etc. (...) Il y a beaucoup de gens qui croient que c’est une déchetterie (…), c’est un dépotoir !", se plaint-elle.

Lire aussi

Concentrés essentiellement dans le centre-ville, ces bacs collectifs suscitent aussi l'inquiétude de certains commerçants, qui craignent pour l’image d'Ambert, notamment auprès des touristes. "Au niveau de l'esthétique de la ville, on peut dire que ce n'est pas super. Parce qu'il y a des conteneurs à tous les coins de rue", explique l'une deux. Une autre estime qu'"esthétiquement, ce n'est pas terrible. Et puis il y a des nuisances. Les poubelles se déplacent d'un trottoir à l'autre. Ambert est une ville fleurie. Or, les fleurs et les poubelles, ce n'est pas terrible".

En attendant de nouvelles concertations, des abris devraient être construits pour limiter la vue sur ces conteneurs, mais pas avant le début de l’année prochaine.


La rédaction de TF1info | Reportage G. Frixon, T. Rolnik

Tout
TF1 Info