VIDÉO - Bouches-du-Rhône : balade vertigineuse sur la plus haute falaise de France

par La rédaction de TF1info | Reportage Matthieu Perrot, Henri-Paul Amar
Publié le 26 février 2024 à 15h39

Source : JT 13h Semaine

Le 13H de TF1 vous fait découvrir ce lundi le cap Canaille, dans les Bouches-du-Rhône.
C’est la plus haute des falaises maritimes de France, avec un point de vue vertigineux pour les randonneurs et les amateurs d'escalade.

N'en déplaise à Étretat, Louis XIV disait que c'était la plus belle falaise de son royaume. Mais contentons-nous des chiffres : avec son point culminant à 394 mètres exactement, le cap Canaille s'impose comme la plus haute falaise maritime de France. Pour découvrir ce monument naturel qui surplombe Cassis (Bouches-du-Rhône), nous choisissons d'abord une approche par la mer, dans une barque avec deux marins amoureux du coin. 

"Une falaise qui vous tombe dessus"

On appelle aussi cette formation géologique les falaises Soubeyranes, ce qui signifie "souveraines", "supérieures" en provençale. "Quand on avance en bateau, on s'aperçoit de la hauteur du cap Canaille, et quand on est au pied, c'est merveilleux, s'enthousiasme l'un de nos deux guides. C'est vraiment une falaise qui vous tombe dessus". Un repère depuis la mer, et une barrière naturelle pour ceux qui travaillent la terre au pied de la falaise. Dans le domaine viticole que visite ensuite notre équipe, le cap Canaille fait partie du décor et influence les vins qui y sont produits.

Prenons maintenant de la hauteur et empruntons la route des Crêtes qui, de Cassis à La Ciotat, sillonne au sommet du massif de la Canaille et offre des belvédères tous plus impressionnants les uns que les autres. À condition de ne pas avoir le vertige, cela peut même donner des envies de sensations fortes. "Je ne peux pas le faire parce que je suis en famille, mais ça me titille d'aller faire les voies d'escalade qui sont en dessous", assure un amateur.

Le rocher est ici constitué de couches sédimentaires très marquées. Du calcaire, du gré et du poudingue, un agglomérat de galérons qui s’est retrouvé perché là il y a plus de 60 millions d’années. "Chaque fois que tu changes de strate de rochers, tu changes de couleur, et ça c'est magique, je pense que c'est vraiment unique", souligne le spécialiste d'escalade Jean-Louis Fenouil, qui a ouvert plus de 50 voies sur ces façades qu'il connait mieux que personne. Sur près de 10 kilomètres de largeur, le terrain de jeu vertical, sculpté par l'érosion, est grandiose.

Le nom de cap Canaille pourrait venir du provençal "cap naïo", signifiant la montagne qui nage, qui avance sur la mer. Mais personne n'est vraiment sûr de cette origine. "Il y a plusieurs explications, mais nous, on est les canailles !", lancent en plaisantant Jean-Louis Fenouil et le jeune moniteur d'escalade qui l'accompagne.


La rédaction de TF1info | Reportage Matthieu Perrot, Henri-Paul Amar

Tout
TF1 Info