Les artisans de nos régions
Avec

Journée des droits des femmes : à la rencontre d'une jeune maréchale-ferrante dans les Côtes-d'Armor

TF1
Publié le 8 mars 2021 à 13h23, mis à jour le 8 mars 2021 à 16h43
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

REPORTAGE - A l'occasion de la Journée des droits des femmes ce 8 mars, focus ce lundi sur celles qui font un métier d'homme. Direction Plouézec dans les Côtes-d'Armor pour rencontrer Mathilde Couvrand, une jeune maréchale-ferrante.

Mathilde Couvrand change les fers de Philibert, le grand poney de Garence. L'opération est indolore pour l'animal. Avant le ferrage, ce dernier s'offre une pédicure à domicile. Porté à 800 °C, l'élément se manipule avec une bonne dose d'huile de coude.

Il s'agit d'un métier physique qu'exercent très peu de femmes, une quarantaine seulement sur un peu plus de 2 000 maréchaux de l'Hexagone. Partout dans le pays, la maréchalerie se développe en même temps que l'équitation de loisir ou de tourisme. Du travail, il y en a, car les fers se changent toutes les six semaines en moyenne.

Autrefois, les chevaux se rendaient dans l'atelier du maréchal-ferrant. Mais aujourd'hui, c'est l'inverse. Mathilde fait des kilomètres avec sa forge mobile. Le moment qu'elle préfère le plus, c'est lorsqu'elle rentre chez elle pour s'occuper de ses propres équidés : "Je ne vois pas ma vie sans eux. Je suis habituée à les voir tous les jours et ça m'apporte du bonheur au quotidien", dit-elle. À 26 ans, elle s'épanouit dans son métier et continue à faire résonner un savoir-faire, vieux de 2.000 ans.


TF1

Tout
TF1 Info