À la rencontre de l'un des derniers fabricants français d'épuisettes en Charente-Maritime

TF1
Publié le 25 août 2021 à 13h22, mis à jour le 25 août 2021 à 17h52

Source : JT 13h Semaine

REPORTAGE - En ces derniers jours des grandes marées du mois d'août, les épuisettes sont de sortie. Nous nous sommes rendus chez l'un des derniers fabricants français en Charente-Maritime.

L'océan s'est retiré pour quelques heures et un immense terrain de jeu se dévoile le long des côtes oléronaises. C'est la dernière grande marée des vacances d'été, idéale pour les nombreux amateurs de pêche à pied. Et pour espérer dénicher l'un de ces trésors, il faut souvent s'armer de patience et avoir l'œil, car la pêche n'est jamais miraculeuse.

Si la pêche à pied séduit autant, c'est parce qu'elle est accessible à tous et nécessite peu d'équipements. Une bonne épuisette est néanmoins indispensable. D'ailleurs, le premier fabricant est installé non loin de Dolus-d'Oléron. Fondée en 1948, l'entreprise Roudier perpétue la tradition d'un savoir-faire artisanal. Les métiers à tisser nécessaires à la confection des filets de pêche sont presque centenaires.

Lise Roudier dirige aujourd'hui l'entreprise créée par son grand-père. Ses 25 employés réalisent un travail d'orfèvre et la qualité des épuisettes fabriquées ici permet de résister à la concurrence asiatique. Chaque année, 250.000 épuisettes de la marque sont écoulées. Elles seront à nouveau de sortie sur les plages lors des prochaines grandes marées, dès le 8 septembre prochain.


TF1

Tout
TF1 Info