Au cœur des régions

"On est dévorés" : Le Grau-du-Roi appelle à l'aide face à une invasion de moustiques

La rédaction de TF1info | Reportage vidéo Manon Debut, Klervi Gouiffès
Publié le 6 juillet 2022 à 16h29, mis à jour le 6 juillet 2022 à 17h11
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

La station balnéaire du Grau-du-Roi (Gard) subit une invasion de moustiques, alors que les touristes affluent.
Innombrables et agressifs, ils empoisonnent le séjour des vacanciers.
Le maire a lancé un appel d'urgence pour que la zone soit démoustiquée au plus vite.

Depuis le début des vacances, le couple de touristes rencontré par TF1 dans le reportage ci-dessus est en guerre. Armés de diffuseurs, de bougies à la citronnelle, de sprays, et en vivant calfeutrés, ils essayent de lutter contre un ennemi minuscule, mais redoutable : le moustique. Malgré cet arsenal, "on est dévorés", se désole le mari.

La femme du couple montre à notre équipe les dizaines de piqûres qui constellent ses jambes, que les meilleures crèmes peinent à apaiser. "Ça brule, ça fait très mal", témoigne-t-elle. La ville camarguaise du Grau-du-Roi (Gard) subit depuis quelques jours une invasion de moustiques qui empoisonne la vie des vacanciers, qui viennent d'arriver, et appelle à une démoustication massive et d'urgence.

À la plage, au restaurant, à la maison ou au camping, les moustiques sont partout, et trop nombreux pour que les outils habituels ne les contrent efficacement.  Un orage soudain, suivi de fortes chaleurs, aurait généré une multiplication massive en quelques jours. "On est arrivées ce matin, il y en aune tonne partout", sourit une jeune vacancière déjà piquée, à la terrasse d'un restaurant du Grau-du-Roi, "quand on a installé notre tente, c'était horrible"

Lire aussi

Ceux qui sont là depuis plusieurs jours ne rient plus, et envisagent d'écourter leurs vacances. "On a été piqués partout", s'agace une dame, "on va partir avant et on ne revient plus !". Sur la plage, l'anti-moustique a même remplacé même la crème solaire. Pour en finir avec ce cauchemar qui gâche le début de la saison, le maire du Grau-du-Roi a sollicité l'aide de l'EID, l'organisme en charge de la démoustication

"C'est une interpellation, et une demande expresse que soit appliqué ce traitement", explique Robert Crauste, "il faut agir !". Une fois la demande validée, un traitement sera pulvérisé par voie terrestre aux abords de la ville, dont l'effet devrait être quasi immédiat. Une première démoustication par voie aérienne n'ayant pas eu l'effet escompté, celle-ci agira directement sur les moustiques adultes, déjà présents au Grau-du-Roi, et non sur les larves.


La rédaction de TF1info | Reportage vidéo Manon Debut, Klervi Gouiffès

Tout
TF1 Info