Le 13H

Disparition des boîtes aux lettres : la colère d'un village

TF1 | Reportage Yaël Chambon, Romain Dybiec
Publié le 5 octobre 2022 à 18h45
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

À Saint-Pierre-la-Noue (Charente-Maritime), la disparition des boîtes aux lettres pour poster des courriers provoque le mécontentement des habitants.
Ils vivent cela comme un abandon de plus en zone rurale.

Jusque-là, pour poster une lettre, cet habitant de Saint-Pierre-la-Noue, en Charente-Maritime, n'avait qu'à traverser la rue. Pourtant, la factrice passe tous les jours dans la rue pour déposer le courrier. Les habitants du hameau doivent désormais faire plus de 5 kilomètres pour trouver une boîte aux lettres. Sur les sept boîtes aux lettres de la commune, trois viennent d'être enlevées. La Poste ne les jugeait pas assez rentables, avec à peine une dizaine de lettres déposées par semaine. 

Lire aussi

Dans l'agence du centre-ville, cette dégradation des services publics agace les habitants. "Si y'a une lettre par semaine, y'a une lettre par semaine ! Il faut toujours que ce soit la rentabilité", dénonce une riveraine dans le reportage du JT de TF1 en tête d'article. "On perd tout dans nos villages. On perd les commerces. On perd les postes. Les écoles commencent à disparaître petit à petit", regrette un autre.

Nous avons des personnes âgées sur la commune qui malheureusement ne peuvent pas se déplacer

Walter Garcia, maire (SE) de Saint-Pierre-la-Noue, en Charente-Maritime

C'est en ouvrant un courrier que Walter Garcia, maire (sans étiquette) de la commune, a été averti de cette décision. L'élu a été étonné de ne pas avoir été consulté. "On n'a jamais été questionné là-dessus. Bien évidemment, on aurait répondu qu'on voulait le maintien parce qu'on connait notre population et notre territoire. Nous avons des personnes âgées qui sont sur la commune et qui malheureusement ne peuvent pas se déplacer", explique-t-il. 

Pour faire des économies, le nombre de boîtes aux lettres devrait continuer de diminuer. Le courrier ne représente plus que 18% de l'activité de La Poste. C'était 70% il y a 30 ans.


TF1 | Reportage Yaël Chambon, Romain Dybiec

Tout
TF1 Info