Le WE

Comment sauver ces terres agricoles grignotées par les villes ?

Publié le 13 février 2021 à 13h12, mis à jour le 13 février 2021 à 15h13
JT Perso

Source : JT 13h WE

Environ 25 m² de terres agricoles françaises disparaissent à chaque seconde, car la ville ainsi que les zones commerciales et industrielles grignotent peu à peu les exploitations. Certains départements ont donc décidé de faire de la résistance.

La Loire se présente aujourd'hui avec de nouvelles habitations, des voies de circulation, des zones commerciales et des parkings là où il y avait des champs autrefois. Une guerre des sols aux portes des villes qui grignotent peu à peu les terres agricoles. Tous les dix ans, l'Hexagone perd l'équivalent d'un département.

Les agriculteurs y voient une menace sur notre indépendance alimentaire et sur l'environnement. Pour eux, haies, buissons, prairies et cultures sont importants, car ils favorisent la biodiversité. Pourtant, même dans les petites communes, conserver ses terres est un combat. Sous la pression, certains se voient obligés de construire pour s'en sortir financièrement.

Des terres agricoles que le département de la Loire a décidé de protéger : 16 000 hectares ont déjà été sauvés. Ces 30 prochaines années, il sera impossible de les rendre constructibles. Mais pour en arriver là, il a fallu convaincre les municipalités de résister à la pression immobilière. Grâce à ce dispositif, 7% des terres agricoles du département sont désormais protégées. Mais il reste encore beaucoup à faire pour sauvegarder les champs. Seulement une dizaine de départements français ont mis en place des mesures de protection.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info