Au cœur des régions

Côte d'Azur authentique : une histoire de parfum à Grasse

TF1 | Reportage Vincent Capus, Christine Guérard
Publié le 1 juillet 2022 à 13h36, mis à jour le 1 juillet 2022 à 16h45
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Partons faire un tour au pays du parfum.
À Grasse (Alpes-Maritimes), capitale mondiale, tout tourne autour des fleurs et de leur senteur.

Il y a les champs de Rose de mai, les paniers de jasmin et les anciennes cheminées des usines. À Grasse, l'histoire de la parfumerie est partout. Un patrimoine que font vivre des hommes et des femmes passionnés. La famille Garnerone cultive les plantes à parfum depuis cinq générations. André a conservé quelques photos en noir et blanc et surtout des tas de souvenirs. D'hier à aujourd'hui, le travail n'a finalement pas beaucoup changé. Philippe et son épouse Caroline perpétuent cette longue tradition familiale. Ces mêmes gestes au milieu des plantes de jasmin, dont la floraison approche.

Remontons encore plus loin dans le temps. Les années 1920 marquent l'essor de l'industrie du parfum à Grasse. Elle emploie des milliers de personnes. Les productions de fleurs atteignent des records. Environ 1000 tonnes de roses étaient récoltées puis distillées dans les usines. C'est quinze fois plus qu'aujourd'hui. Parmi les grandes maisons déjà présentes à l'époque figure Molinard, installée à Grasse depuis 170 ans. En 1921 sera créé un parfum qui va révolutionner les codes de la société, Habanita. C'est une histoire de famille depuis cinq générations. 

Une symphonie olfactive et végétale que l'on retrouve dans le Jardin du Musée International de la Parfumerie. Deux hectares pour découvrir les essences méditerranéennes qui entrent dans la composition des parfums. Francesca travaille dans le jardin depuis dix ans. Des champs de culture à l'ancienne fidèlement reconstitués et entretenus le plus naturellement possible.


TF1 | Reportage Vincent Capus, Christine Guérard

Tout
TF1 Info