En Normandie, à Fécamp, le nombre de touristes est en hausse par rapport à l'an dernier.
TF1 vous y embarque.

L'une des recettes du succès, impliquer les passagers. Tout le monde met la main au Mil'Pat. C'est le nom de ce vieux gréement. "On a coupé le moteur et maintenant, on va se mettre à la voile pour avoir les sensations qu'on doit avoir en mer", explique le capitaine du bateau. Les conditions sont parfaites.

En tout, 60 personnes embarquent chaque jour actuellement. Étretat, la station voisine, souffre parfois d'une surfréquentation. Ce n'est pas encore le cas ici. Les falaises sont peut-être un peu moins spectaculaires, mais elles sont l'une des fiertés de Fécamp (Seine-Maritime).

La ville joue la carte de la tradition, de son port célèbre pour la pêche à la morue, et cela fonctionne. Cette institution affiche complet tous les jours. Les prix sont en moyenne entre 20 et 30% moins élevés que sur la Côte Fleurie ,un peu plus au sud.

Dans la ville et dans la campagne environnante, nous avons croisé des Lillois et des Nantais, mais aussi des Hollandais. Quatre personnes sur cinq viennent de l'étranger. Ne comptez pas réserver pour ce week-end dans ce camping, il sera sans doute complet.


La rédaction de TF1 | Reportage Yann Hovine, Quentin Danjou

Tout
TF1 Info