Au cœur des régions

Déserts médicaux : cette commune offre une bourse d'étude de 10.000 euros à ses futurs médecins

TF1 | Reportage Erwann Braem
Publié le 31 mai 2022 à 17h13, mis à jour le 31 mai 2022 à 17h32
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

La pénurie de médecins à la campagne est un problème récurrent.
Pour y faire face, Terrasson-Lavilledieu (Dordogne) propose 10.000 euros aux étudiants en médecine qui s’engagent à s’installer dans la commune pendant cinq ans.

Trouver un rendez-vous médical est devenu extrêmement compliqué pour les habitants de Terrasson-Lavilledieu, surtout sans avoir à s’éloigner de cette petite ville de Dordogne. "Maintenant, quand le médecin ne peut pas nous prendre, on va directement aux urgences. Il manque des médecins, ils ne sont pas assez nombreux", affirme un habitant de la commune. "Quand on n'est vraiment pas bien et qu'on doit faire des kilomètres pour aller voir un médecin, ce n'est pas évident", ajoute une autre. 

Alors, quand le maire a émis l’idée de subventionner les étudiants en médecine contre une installation pendant cinq ans, la proposition a été rapidement saluée. "Excellente idée ! Cinq ans, c'est toujours bon à prendre. Vous vous rendez compte, cinq ans pour un malade ?", témoigne encore une autre habitante, dans le reportage du 13H de TF1 en tête de cet article. 

Le principe : 10.000 euros de bourse annuelle pour chaque étudiant qui s’engagerait à venir au moins cinq ans dans la commune, soit au total 30.000 euros par an à la charge de la collectivité pour trois praticiens espérés. "On paye les erreurs qui ont été commises depuis des dizaines d'années, c'est tout. Et puis, maintenant, il faut qu'on réagisse, ce sont les petites collectivités comme les nôtres qui sont obligées de faire quelque chose si elles veulent encore avoir certains services publics", explique Jean Bousquet, maire (SE) de Terrasson-Lavilledieu. 

Une prime de l'État de 50.000 euros

Les candidats qui s’engagent viendront travailler dans un cabinet où tout est déjà prêt pour les accueillir. Les médecins du centre médical espèrent que l’opération séduction portera ses fruits. "Le problème n'est pas d'aujourd'hui, on a fermé les robinets il y a 30 ans et maintenant, on s'étonne qu'il n'y ait plus de médecin. Que ce soit dans les villes ou dans les petites villes, il faut trouver une solution pour attirer les jeunes, parce que ce n'est pas qu'ils n'aiment pas la campagne, c'est qu'il en manque dans toute la France", se désole le docteur Mona Abouelfadel. 

Lire aussi

Terrasson-Lavilledieu est en zone d’intervention prioritaire. Par conséquent, en plus de la bourse de la commune, les candidats à l’installation peuvent bénéficier d’une prime de l’État de 50.000 euros. Une aide généreuse au démarrage dans cette commune de Dordogne.


TF1 | Reportage Erwann Braem

Tout
TF1 Info