Au cœur des régions

Filet à provision : cette usine fabrique depuis le 19e siècle cet accessoire revenu à la mode

LT
Publié le 16 avril 2021 à 17h29, mis à jour le 19 avril 2021 à 12h34
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

NOSTALGIE - Dans le Calvados, l’entreprise Filt fabrique de bons vieux filets à provision revenus au goût du jour. La marque s’exporte partout dans le monde.

Et si le filet à provision devenait le sac tendance de cette année ? De toutes les couleurs, les filets attirent l’œil et font remonter des souvenirs. "Je connais ça depuis que je suis toute petite", affirme une femme en admiration devant les sacs. "J’en ai un très vieux mais c’était à ma grand-mère, elle l’avait fait à la main", se souvient une autre. Les filets à provision sont mis en valeur devant une droguerie normande attachée à l’histoire locale. Mais ils dépassent désormais les frontières et sont très prisés dans le monde entier notamment au Japon. 

Perdre ce savoir-faire, c’est perdre un bout de l’histoire

Catherine Cousin, directrice de la maison "Filt 1860"

Ce sont Catherine et Jean-Philippe Cousin qui ont remis les filets au goût du jour. Ils ont racheté l’entreprise qui les fabrique il y a 20 ans. La maison Filt fabrique du filet depuis 1860. Il servait dans un premier temps à transporter les pommes de terre et était fabriqué entièrement à la main. Avec la révolution industrielle, la maison fournit l’aéronautique et conçoit également des filets de pêche. Pendant ce temps, le filet à provision a totalement disparu pendant près de 30 ans et avec lui toute une technique de fabrication que les propriétaires vont faire renaître. 

"Le point de départ, c’était vraiment de ne pas perdre un savoir-faire. Ça fait partie de l’histoire de l’entreprise et perdre ce savoir-faire, c’était perdre un bout de l’histoire", raconte Catherine. Le couple rappelle alors une ancienne couturière qui va transmettre la méthode. Elles sont désormais huit dans l’atelier à fabriquer ces filets. 

Un savoir-faire qui attire l’industrie du luxe

Laurence est l’une d’entre elles. Elle confectionne 30 filets de A à Z par heure. Elle y appose fièrement sa signature. "Sur chaque filet à provision, on a une étiquette où on trouve le nom de la personne qui l’a cousu. De voir que maintenant on fait des filets qui s’exportent dans le monde entier, ça fait plaisir", sourit-elle. 

Lire aussi

Ce savoir-faire 100% local attire désormais l’industrie du luxe. L’une des plus grandes maisons françaises de maroquinerie vient de signer toute une collection avec l’entreprise normande. Une collaboration qui ne fera qu’accroître la renommée de la maison Filt.   

Ce sujet vous intéresse ? Découvrez le podcast "Au cœur des Régions" de Jean-Pierre Pernaut

Écoutez le podcast votre plateforme d’écoute préférée :

Sur APPLE 

Sur SPOTIFY

Sur DEEZER

Jean-Pierre Pernaut vous propose de traverser de magnifiques paysages, de découvrir des traditions et des terroirs gourmands. Partez à la rencontre de personnages passionnés et d’histoires passionnantes. Un voyage sonore pour goûter au charme et aux richesses de notre beau pays.


LT

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info