SOS Villages

Grenouilles trop bruyantes en Dordogne : le couple obligé de boucher sa mare exprime son incompréhension

La rédaction de LCI
Publié le 18 décembre 2019 à 17h18
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

MARE DE LA DISCORDE - Après les coqs, les vaches et les cloches d'église, les grenouilles provoquent également des conflits de voisinage. À cause de ses batraciens jugés trop bruyants, la justice a ordonné le comblement d'une mare en Dordogne, mais sans injonction préalable que les animaux soient déplacés.

Annie et Michel, couple habitant Grignols, en Dordogne, sont révoltés, écœurés. Au terme d'un conflit de 7 ans, engagé par des voisins indisposés par le coassement des grenouilles de leur mare, la justice a tranché cette semaine : dans un arrêt rendu mardi, la Cour d'appel de Bordeaux a rejeté la demande d'une association de défense de l'environnement qui réclamait qu'au comblement de la mare - déjà ordonné par la justice -  soit "substituée l'obligation (...) de procéder au déplacement des espèces protégées sur un autre site". Autrement dit, la mare d'Annie et Michel devra bel et bien être comblée, mais sans injonction préalable de "déplacer" les batraciens. Porter atteinte à des espèces protégées constitue pourtant une infraction au Code de l'environnement, passible de deux ans de prison et 150.000 euros d'amende.

Pour le couple, déjà usé par les années de procédures, c'est l'incompréhension. "On a arrangé cette mare, on l’a réhabilitée. La loi sur l’eau dit qu’il fait le faire, le gouvernement dit que la planète est en grand danger et qu’il faut faire des zones humides. Nous on le fait, et on est condamné...", déplore Michel. Pour le couple, la justice s'est basée sur des documents contestables sur le bruit des batraciens.

Lire aussi

Annie et Michel, qui ne baissent pas les bras pour autant, craignent désormais de devoir payer une astreinte tant que la mare, qu'ils se refusent de condamner, ne sera pas rebouchée.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info