Ils font vivre les Alpes : un berger au sommet

Publié le 29 août 2022 à 13h32, mis à jour le 29 août 2022 à 14h59

Source : JT 13h Semaine

Cette semaine, on part à la rencontre de ceux qui font vivre nos montagnes. Le métier de berger se fait de plus en plus rare, un quotidien plutôt solitaire, mais en harmonie avec la nature.

Cyril Escamez a fait le choix d’une vie de nomade, en veille permanente. Il est le gardien de 300 bêtes qui dessinent une vague sur le massif du Vercors (Isère) dans leurs laines. Pour admirer ce tableau mouvant, il a fallu se lever bien avant les premières lueurs. Avec son cri ancestral, il va faire pâturer les bêtes tant qu’il fait frais. C’est le début d’une randonnée de cinq heures. Suivre le rythme des animaux est l’essence même du métier de berger. Il y a 30 ans, dans son Puy-de-Dôme natal, le fils d’ouvrier rencontre un berger qui lui donne envie de se lancer. C’est à Villard-de-Lans (Isère) qu’il plante son bâton.

À flanc de falaise, la chaleur pousse les brebis au repos. Cyril décide de faire une escale chez sa compagne, qui est aussi bergère. Cependant, le berger garde toujours un œil sur ses bêtes. Il faut à nouveau gravir la montagne pour rejoindre le troupeau à 2 000 mètres d’altitude. On regarde attentivement la nuit tomber, car comme l’a dit Jean Giono, "le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route."

TF1 | Reportage S. Agi, J. Chaize


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info