À Valbonne, dans les Alpes-Maritimes, les habitants n'ont pas le droit de faire sécher leur linge à leur fenêtre ou sur leur balcon.
Un arrêté municipal qui passe mal en ces temps de sobriété énergétique.

Cachez ce linge que je ne saurais voir. Dans le centre historique de Valbonne, un arrêté municipal interdit d'étendre son linge aux fenêtres, balcons et terrasses de 9h à 22h pour préserver l'esthétique du village. De quoi susciter l'incompréhension des habitants, qui ont toujours fait sécher leurs vêtements de cette manière : "C'est du n'importe quoi. Après, on fait comment ? Ce serait cool que la commune nous paie le sèche-linge alors, parce qu'on n'a pas tous les moyens et l'électricité, c'est trop cher", fulmine une femme interrogée par TF1 dans le reportage ci-dessus. "Ça consomme énormément le sèche-linge, alors il faut faire des économies d'énergie comment ?", questionne une autre.

Le maire ouvre une concertation

Il y a quelques jours, certains récalcitrants ont même reçu la visite de policiers municipaux leur rappelant qu'ils s'exposaient à une amende de 35 euros. C'en était trop pour une habitante, qui a décidé de lancer une pétition contre une mesure à ses yeux "ridicule" : "On nous parle de sobriété énergétique. On n'a rien trouvé de mieux comme énergie renouvelable que le vent, le soleil pour sécher le linge !", souligne-t-elle.

Le linge aux fenêtres qui participe au charme de certaines villes italiennes, considéré ici comme une nuisance, certains préfèrent en rire. Le maire, de son côté, rappelle que cet arrêté concerne le périmètre protégé du village, mais il joue l'apaisement et se dit prêt à discuter. "Mon origine italienne fait que je supporte assez bien le linge aux fenêtres. Je trouve que c'est une façon de vivre qui appartient aux habitants du sud, et donc j'ai décidé de mettre en place une concertation pour rattraper cette bévue", explique Joseph Cesaro à TF1. Un peu d’assouplissant pour adoucir l'humeur de ses administrés, particulièrement irrités par cet arrêté.


TF1 | Reportage Vincent Capus, Didier Laborde

Tout
TF1 Info