VIDÉO - "J'attends depuis 2 ans" : fermée à cause du Covid, la grotte de Lourdes rouvre aux pèlerins

par La rédaction de TF1info | Reportage P. Michel, J.M Lucas
Publié le 11 février 2022 à 17h19

Source : JT 13h Semaine

À Lourdes, la célèbre grotte, fermée depuis deux ans, a rouvert ce vendredi matin.
Les visiteurs comme les commerçants attendaient ce jour avec impatience.
Le 13H de TF1 était présent pour filmer l'événement.

Ils voulaient être les premiers à faire à poser leur main sur le rocher de la grotte de Massabielle, à Lourdes, vendredi 11 février. Une date symbolique, puisque le 11 février 1858, pour la première fois, selon la tradition catholique, la Vierge Marie apparaissait à Bernadette Soubirous.

"En ce jour anniversaire, (...), les pèlerins peuvent à nouveau rentrer à l'intérieur de la grotte pour faire un des gestes si importants pour eux : toucher ce rocher en signe de confiance en la Vierge Marie, pour y déposer leurs joies, leurs peines, leurs angoisses", a d'ailleurs précisé à l'AFP Olivier Ribadeau Dumas, recteur du sanctuaire.

"J'attends depuis 2 ans, depuis que c'est fermé. Avec impatience, car je viens souvent prier Notre-Dame-de-Lourdes. Ça nous manquait de toucher la grotte", témoigne une femme au micro du 13H de TF1, dans la vidéo en tête de cet article. Une autre poursuit : "On y pense, mais quand on le fait, c'est encore plus fort".

"Pendant deux ans, ils se sont privés de Lourdes"

La réouverture de la grotte est une bonne nouvelle pour les pèlerins, mais aussi pour les habitants et commerçants de Lourdes. Car la fermeture a lourdement pesé sur la fréquentation de la deuxième ville hôtelière de France, après Paris, qui compte 14.000 habitants et dépend à 90% du tourisme.

Juste en face de l'entrée du sanctuaire, Manuel Ribero, cafetier, observe ainsi avec soulagement que les touristes reviennent peu à peu. "A Lourdes, si on n'a pas le sanctuaire, ils ne voient pas grand-chose", souligne le commerçant. 

Au Musée de Cire, qui retrace la vie de Bernadette Soubirous, les réservations reprennent tout doucement. Caroline Lacaze, la gérante, reçoit de nouveau les visites d'habitués. "Pendant deux ans, ils se sont privés de Lourdes. Pour eux, c'est très important", poursuit-elle.

Juste à côté, Nicolas Foucard, commerçant, prépare sa première saison à Lourdes. "Ça fait déjà deux, trois jours qu'on a quelques Italiens qui sont arrivés. Ça manque un peu d'étrangers, mais on est confiants", indique-t-il. 

Le retour des étrangers est justement l'enjeu de ce début de saison, car il constitue l'essentiel de la fréquentation à Lourdes : avant la pandémie, la cité mariale accueillait quelque 3,5 millions de visiteurs par an, dont de nombreux malades en quête de guérison miraculeuse.

"Aujourd'hui, voyager c'est vraiment très contraignant. Donc on attend que certaines mesures sanitaires s'assouplissent", nous confie Nadine Abert, présidente des commerçants de Lourdes. Les commerçants ne s'attendent toutefois pas à un retour à la normale de la fréquentation avant deux ans.


La rédaction de TF1info | Reportage P. Michel, J.M Lucas

Tout
TF1 Info