Au cœur des régions

Ardennes : l'affouage, une tradition pour se chauffer moins cher

TF1 | Reportage V. Dietsch, M. Doux
Publié le 23 novembre 2021 à 13h15
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

REPORTAGE - Dans l'Est, l'affouage permet aux habitants tirés au sort d'aller couper du bois en forêt. Cela leur permet de faire des économies.

L'arbre que Victor est en train de tronçonner ne lui appartient pas. C'est du bois communal, mais il a obtenu le droit de le couper lors du tirage au sort de l'affouage en mairie de Sécheval (Ardennes), son village. Cette année, ils sont 108 habitants à s'être inscrits pour obtenir une parcelle de bois pour leur chauffage. Quel que soit le nombre de stères récupérés au hasard des parcelles, le prix est le même, 38 euros, d'où le tirage au sort. "C'est du pur hasard. Ça laisse la chance à tout le monde", témoigne un habitant.

Dès sa parcelle attribuée, Jean-Michel est déjà en forêt pour repérer et réparer ses futures coupes de bois. Mais ce bois d'affouage est alloué aux habitants pour leur seule consommation personnelle. Ils n'ont pas le droit de le revendre.

La tradition perdure même si les jeunes bûcherons affouagistes comme Victor sont moins nombreux. En effet, il faut être formé, équipé et patient. L'affouage permet aussi d'entretenir les forêts communales. À Sécheval, elles représentent plus de 80% du territoire.


TF1 | Reportage V. Dietsch, M. Doux

Tout
TF1 Info