REPORTAGE - Les vendanges tardives se déroulent en ce moment dans le Haut-Rhin. Elles sont exceptionnelles et donnent un vin noble très recherché.

Le vignoble alsacien sous les dernières lumières d'automne. La carte postale est idéale pour un rendez-vous attendu. Les vendanges tardives, une récolte exceptionnelle à savourer sans modération. De très rares grappes de raisin encore accrochées à la vigne. Pour les vendanges tardives, la nature choisit son moment selon la météo.

Des journées ensoleillées et des nuits fraîches vont donner la pourriture noble, toute l'essence du fruit. "Là on a vraiment la concentration. Ce n'est plus que du nectar, c'est comme une confiture. Du coup, c'est très concentré en sucre aussi", confie Matthieu Weck, vigneron.

Des vendanges tardives avec toujours un rendement faible, quelques centaines de bouteilles à peine reconnues par une appellation officielle très exigeante. Le fruit doit avoir un taux de sucre bien défini, seize degrés minimum pour obtenir le précieux sésame. Mais le verdict du réfractomètre est sans appel, pas de vendanges tardives cette année. La récolte va se transformer en cuvée spéciale. Il faut savoir être beau joueur. Pour les heureux élus des années précédentes, un vin d'exception riche en sucre et fruité à déguster idéalement avec un foie gras d'Alsace.


TF1 | Reportage P. Vogel, L. Claudepierre

Tout
TF1 Info