Au cœur des régions

L'incontournable pain d'épices de Noël

Publié le 22 décembre 2021 à 13h29, mis à jour le 22 décembre 2021 à 18h22
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

On peut faire le pain d’épices de mille façons : aux amandes, aux agrumes, aux fruits secs ou au miel. À Dijon, on l’aime préparé en nonnettes, dans la plus pure tradition des monastères du Moyen Âge.

La maison de Mulot et Petitjean est historique. Elle recèle de pains d’épices sous toutes leurs formes, dans chaque recoin. À Dijon, les habitués ont leur péché mignon : les nonnettes. La recette ne cesse d’être revisitée : pomme cannelle, citron gingembre ou l’indémodable au miel. En famille, Catherine Petitjean et sa fille veillent à perpétrer la tradition du pain d’épices, arrivée en Europe au Moyen Âge. La recette dijonnaise, elle, est née il y a 225 ans.

À la fabrique, à quelques jours des fêtes, les figurines s’enchaînent. Tout commence par une bonne pâte à pain d’épices, miel, sucre et farine de froment pour les ingrédients principaux. Pour le reste, tout est une question de savoir-faire. Une fois sortis du four, les pains d’épices prennent un aspect doré à point, la marque de fabrique de la maison.

Fourrée au cassis, à l’orange, au chocolat… il existe onze goûts différents pour la spécialité de la maison, autrefois confectionnée par les nonnes à la période de Noël. Le glaçage vient ensuite sublimer les nonnettes pour en faire la gourmandise de la Cité des Ducs. Rien de meilleur que du pain d’épices traditionnel à déguster le matin de Noël.

TF1 | Reportage S. Agi, G. Martin


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info