De Poil à La Baffe, en passant par Montfroc ou Messein, les communes ont parfois des noms singuliers.
Et leurs habitants ne manquent pas l'occasion d'en plaisanter.

Nichée entre deux collines, la commune de Messein (Meurthe-et-Moselle) porte bien son nom. Et son maire, Daniel Lagrange, est le premier à en rire. "C'est très, très vallonné, Messein", sourit-il dans le reportage du 13H de TF1 à retrouver en tête de cet article. "Quand on a un nom comme celui-ci, autant en rire !" 

"Quand je défends un dossier, mes collègues me disent : 'On te soutient'. Messein est une commune qui ne manque pas de soutien", poursuit l'édile, qui rappelle que c'est une erreur de transcription au XIXe siècle qui a transformé "Messien" en "Messein". 

Des panneaux souvent volés

De Montcuq (Lot), à Poil (Nièvre), en passant par Montfroc (Drôme) ou Sainte-Verge (Deux-Sèvres), nombreuses sont les communes françaises dont la dénomination suscite les plaisanteries. 

Dans les Vosges, par exemple, un village porte un nom qui claque. "Quand on dit qu'on habite La Baffe, on nous dit : 'Alors, tu prends des baffes à longueur de journée ?'", s'amuse une habitante, assurant que la commune est bien épargnée par la violence malgré son nom. Une contrepartie en revanche : les panneaux du village sont régulièrement volés. 


La rédaction de TF1 | Reportage : Guillaume Gruber, Christophe Hanesse

Tout
TF1 Info